Pour son adaptation et mise en scène de « Le Naufragé » de Thomas Bernhard avec Armel Veilhan au théâtre de La Bastille jusqu’au 16 décembre.

Un homme, passé la cinquantaine, se souvient d’un certain Wertheimer, qui fut un ami très proche dans sa jeunesse, lorsqu’il suivait, en sa compagnie et celle d’un jeune canadien nommé Glenn Gould, la classe de Vladimir Horowitz, à Salzbourg, espérant tous trois devenir des pianistes virtuoses. Seul Glenn Gould y est parvenu, les deux autres comprenant vite, à le côtoyer, qu’ils n’avaient pas le talent nécessaire. Le narrateur s’est reconverti dans la philosophie, Wertheimer dans les sciences humaines mais, pour ce dernier, cet échec, trop remâché, fut destructeur. A 51 ans Wertheimer, seul et dépressif, finit par se suicider. Entre ironie terrible et rage funèbre, le récit du narrateur survient à son retour du cimetière.

« Le Naufragé » est un roman de l’auteur autrichien Thomas Bernhard publié en 1983, long monologue tumultueux et féroce autour de la personnalité du pianiste canadien Glenn Gould, prétexte à la description de deux intellectuels autrichiens censés avoir été ses condisciples dans la classe d’Horowitz. On y retrouve ses thèmes de prédilection : le mépris de l’Autriche, la haine des éducateurs et de la bourgeoisie bien pensante de son pays. Le dramaturge et metteur en scène Joel Jouanneau a adapté ce livre pour la scène et c’est le formidable Armel Veilhan qui en interprète le narrateur férocement drôle. Le spectacle se joue jusqu’au 16 décembre à 19H30 au théâtre de la Bastille, et c’est un régal à ne pas manquer.

Le reportage de Perrine Malinge :

Rencontre à "La Fabrique Théâtrale" avec Armel Veilhan, le comédien qui interprète le texte du Naufragé .

La Fabrique Théâtrale, c'est le nom du lieu qu'il a investi depuis 2009 aux Lilas (93) avec ses compagnons de travail Marie Fortuit et Violaine Phavorin, lieu de travail actif en permanence entre travail de recherche, répétitions, lectures de textes, cours de théâtre (Un Cours Alternatif).

Leur compagnie s'appelle Théâtre A.

http://www.theatrea.fr/

La programmation musicale :

Jean Sebastien Bach, Variations Goldnerg BVW 988 par Glenn Gould

Les liens

Théâtre A

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.