Jean-François Sivadier et Nicolas Bouchaud sont ce soir les invités de l'Humeur Vagabonde pour "Le Misanthrope" de Molièreen tournée dans toute la France

Le Misanthrope
Le Misanthrope © Brigitte Enguérand

Etrange façon de commencer une pièce de théâtre, une comédie qui plus est, avec un débat qui a tout l’air d’une controverse philosophique. Molière nous fait constater que si on élève ses enfants dans le respect de la vérité, une fois lâchés dans le monde, on attend d’eux politesse, courtoisie et soumission au principe de réalité. Donc qu’ils sachent, tels Philinte, observer quelques accommodements avec la sincérité. L’amour du vrai et du juste que professe Alceste, s’il ne peut être qu’approuvé par les honnêtes gens, devient insupportable dès qu’il s’applique à tout propos. Le Misanthrope ou la détestation de la vertu ? En rire permet de désamorcer le pessimisme du propos, en 1666 comme aujourd’hui.

La pièce a été montée à Rennes début janvier, elle s’est installée un temps à Bordeaux puis à Reims et elle va reprendre le 13 à Bourges. Ensuite ce sera Amiens, puis Clermont-Ferrand et Quimper, ensuite Caen, Sartrouville, Valence, Lille et enfin l’Odéon à Paris accueillera du 22 mai au 29 juin ce magnifique "Misanthrope" que nous proposent Jean-François Sivadier et sa troupe. Nicolas Bouchaud est Alceste, Nora Krief Célimène, Vincent Guédon Philinte. Energique, malicieux, méchant, intelligent, poétique, ce spectacle théâtral magistral rend ses spectateurs gais et pensifs à la fois. Réussi, donc.

Les prochaines représentations du "Misanthrope"

  • A Bourges du 13 au 16 février

  • A Amiens, Clermont-Ferrand, Quimper et Caen en mars

  • A Sartrouville et Valence en avril

  • A Lille et Brest en mai

  • A l’Odéon à Paris en juin

Le reportage de Perrine Malinge

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.