pour son roman Le chant du converti, traduit par Anne Guittonpublié chez Liana Levi

Réédtion en 10/18 de Triple Crossing paru en 2011

sebastian rotella - le chant du converti
sebastian rotella - le chant du converti © Liana Levi / Sebastian Rotella

Ancien agent de la police fédérale des Etats Unis, ayant pourchassé les mafias installées dans la zone de non droit de la Triple Frontière, aux limites du Brésil, du Paraguay et de l’Argentine, Valentin Pescatore tente de recommencer une nouvelle vie à Buenos Aires. Il travaille désormais pour une entreprise de sécurité privée dirigée par un juif argentin qui a ses entrées dans les services secrets de nombreux pays. Un jour il se retrouve en présence de son copain d’enfance, Raymond, avec qui il faisait les 400 coups autrefois et qui, au contraire de lui, s’est retrouvé, adulte, dans le camp des repris de justice. Hasard ?

Pescatore se pose des questions lorsque, quelques jours plus tard, un attentat terroriste fait des centaines de victimes dans un centre commercial du quartier juif et que la police argentine l’arrête. Son téléphone portable a enregistré un appel sans message provenant d’un numéro suspect.

Seul Raymond, qui lui a avoué s’être converti à l’Islam et entretenir des liens avec des organisations djihadistes, avait ce numéro.

En 2011, dans Triple Crossing, qui ressort ces jours-ci en 10/18, nous avions pu nous délecter des premières aventures de Valentin Pescatore, le petit flic de la patrouille surveillant la frontière entre le Texas et le Mexique créé par le journaliste américainSebastian Rotella .

Quelques années plus tard, nous le retrouvons meurtri et quelque peu dépressif, passé dans le privé et décidé à vivre plus paisiblement à Buenos Aires. Mais Pescatore attire les ennuis comme le miel les abeilles, et il va à nouveau devoir traquer les trafiquants de tous ordres, alliés cette fois-ci aux djihadistes dans leur lutte contre les infidèles, en compagnie de policiers américains et français.

Le Chant du converti , traduit par Anne Guitton, vient de paraître chez Liana Levi, et nous entraîne, sur un rythme haletant de l’Amérique du Sud à Bagdad, de Paris à l’Espagne, dans le chaudron des réseaux terroristes.

Sebastian Rotella, que vous pouvez retrouver ce week end auFestival America à Vincennes, est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde.

Festival America
Festival America © Festival America / Festival America

Sebastian Rotella, invité auFestival America ce week-end

http://www.festival-america.org/les-auteurs/sebastian-rotella.html

Sebastian Rotella - Triple crossing
Sebastian Rotella - Triple crossing © editions 10 18 / Sebastian Rotella

Triple Crossing de Sebastian Rotella est disponible en 10/18

Le reportage de Cerise Marechaud

« Bricolage de survie »

__

__

Nous sommes Porte d’Ivry, à Paris. Le jour pointe à peine sur le périphérique et déjà, les voitures s’enfilent dans une assourdissante procession. Des silhouettes se rassemblent devant une grille blanche encore fermée. 5, puis 10, bientôt 100...

Leur périple a été long, douloureux, heurté. Ils sont maintenant en France et doivent continuer à attendre, continuer à survivre. Leurs proches, leurs diplômes, leurs économies sont derrière eux. Mais il leur reste l'espoir, et leur force de travail.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.