La fuite malheureuse de la famille royale le 20 juin 1791, son arrestation à Varennes le ledemain et son retour piteux aux Tuileries sous le regard désenchanté des français sonneront le glas de la monarchie. Jusque-là la révolution hésitait à s'arrêter avec la constitution. Après Varennes, la terreur se met insensiblement en place. Mona Ozouf nous raconte comment cette journée apparemment moins haute en couleurs que d'autres a véritablement changé le cours de l'histoire. Evelyne Lever a rassemblé et préfacé toute la correspondance de celle qu'on appellera vite "L'autrichienne". 700 lettres, échangées entre 1770 -son arrivée à Versailles- et 1793 - sa mort, essentiellement échangée avec sa mère, ses frères, puis son ami Fersen et le député Barnave. Mona Ozouf "Varennes, la mort de la royauté" aux éditions Gallimard. Evelyne Lever : "Correspondance de Marie-Antoinette 1170-1793" aux éditions Taillandier "Les dernières noces de la monarchie" ses biographies de Louis XVI et de Marie-Antoinette aux éditions Fayard.

2Rencontre avec Francis Kurkdjian, qui a créé un parfum appelé le « Sillage de la Reine » à l’occasion de la publication de la biographie de Jean-Louis Fargeon, l’un des parfumeurs de Marie-Antoinette, écrite par Elizabeth de Feydeau. Aucune formule des nombreux parfums de Marie-Antoinette n’a été retrouvée jusqu’à présent. Pour interpréter et réécrire la formule du parfum qu’aurait pu porter la reine, Francis Kurkdjian s’est plongé dans le traité de parfumerie de Jean-Louis Fargeon, dans des bons de commandes de la maison de la reine mentionnant les produits utilisés pour composer des parfums ainsi que dans l’environnement de Marie-Antoinette et des essences qu’elle affectionnait. Le parfum a été réalisé avec des absolus de fleurs naturels d’excellente facture pour se rapprocher de la qualité de l’époque.

programmation musicale

Arno

Le bon dieu ### Art Mengo

Je ne voyage pas je pars ### Bande originale du film

La jeune fille à la perle ### Sinead O'Connor

Vampire

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.