Karim Miské « Arab Jazz » éditions Viviane Hamy

« Une juive ashkénaze et un Breton lunaire » ainsi les a imaginés l’auteur. Rachel est rousse, belle, et se souvient, face aux gamins qu’elle croise là haut, vers La Villette, qu’elle aussi, adolescente, a flirté avec la légalité, avant de devenir lieutenant de police. Jean, lui, est un solitaire plutôt dépressif, qui a plus peur de la vraie vie que des mauvaises rencontres. Deux jeunes flics comme on aimerait en rencontrer plutôt que ceux à qui nous avons généralement affaire. Ils vont devoir enquêter dans ce quartier de Paris où cohabitent toutes les communautés, toutes les ethnies, toutes les religions et où des meurtres sadiques se multiplient soudain alors qu’une nouvelle drogue se répand sur les trottoirs comme la parole de Dieu parmi les foules.

Karim Miské
Karim Miské © Radio France

« Arab Jazz », tout juste paru aux éditions Viviane Hamy, est un polar musical, métaphorique et politique, hommage à peine déguisé au grand vilain Ellroy, et le premier roman de Karim Miské que l’on connaissait jusqu’ici comme documentariste. En 2010, il avait réalisé avec Emmanuel Blanchard « Musulmans de France », une enquête qui tombait à pic pour répondre à l’idéologie manichéenne du débat identitaire qui gonflait alors dans le pays. En ce moment il travaille à une série de quatre films sur Juifs et Musulmans, si loin, si proches dit-il.

Le reportage de Martine Abat :

Rencontre avec la jeune pianiste et compositeur de jazz Leïla Olivesi pour son dernier album Tiy ( chez Attention fragile).

olivesi
olivesi © Radio France

La jeune pianiste et compositeur de jazz Leïla Olivesi est la sœur de Karim Miské. Elle vient de sortir un troisième album aux compositions très pures, délicates, avec des influences de musique africaine, de free jazz, une reprise de Duke Ellington. C’est elle qui mène son trio depuis le piano, avec Donald Kontomanou à la batterie et Yoni Zelnik à la contrebasse. Le trio se transforme parfois en quintet avec guitare et saxophone mais Leïla Olivesi affectionne cette formation réduite qui est la colonne vertébrale du jazz. Elle sera en concert cet été au festival de Radio France à Montpellier et à Marciac. Courrez l’écouter !

Prochains concerts :

- le 23 juin au Moulin d’Andé

- le 27 au Sunside à Paris

- le 13 juillet au Festival Radio France à Montpellier

- les 28 et 29 juillet au festival de Marciac

La programmation musicale :

- Benjamin Biolay et Julia Stone, Let's forget

- Bobby Womack, Please forgive my heart

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.