Pour la nouvelle collection L'Ouest, le vrai , des romans "Western" qu'il dirige chez Actes Sud, dont voici les deux premiers titres :

- Terreur Apache de W.R. Burnett - traduit par Fabienne Duvigneau

- Des clairons dans l’après midi de Ernest Haycox - traduit par Jean Esch

W.R Burnett - Terreur apache
W.R Burnett - Terreur apache © Actes Sud

Nous avons tous, ou presque, découvert et aimé le cinéma américain avec les Westerns, sans réaliser à ce moment-là que nous regardions des films historiques. L’équivalent, pour les Américains, de La Marseillaise, de Si Versailles m’était conté et des Trois Mousquetaires, seraient donc, si l’on y songe,La Chevauchée Fantastique , L’homme des vallées perdues ou La Prisonnière du désert.

Le cinéma hollywoodien, en effet, a démarré très peu de temps après la fin de la conquête de l’Ouest. Et, quand John Ford commence à tourner ses premiers films, il peut encore rencontrer des témoins de cette épopée. Mais, avant même d’être un genre cinématographique exporté dans le monde entier, le Western fut un genre littéraire peu connu en dehors des Etats Unis. Et James Fenimore Cooper, admiré par Balzac et Hugo, ne fut que le premier à raconter pionniers, indiens, soldats bleus et grands espaces

Ernest Haycox-Des clairons dans l'après-midi
Ernest Haycox-Des clairons dans l'après-midi © Actes Sud

Et c’est parce que certains de ces livres avaient donné naissances à de formidables films queBertrand Tavernier a fini par les lire, en anglais, aucun ou presque n’ayant fait l’objet d’une traduction française. Mais comme ce grand lecteur aime partager ses découvertes, il vient de prendre, chez Actes Sud, la direction d’une collection, dont l’intitulé à lui seul, L’Ouest, le vrai , nous replonge dans ces bonheurs d’enfance lorsque nous allions, le jeudi après midi, à la séance de quatre heures, vibrer à La Flèche Brisée ou à Duel au soleil .

Deux titres viennent de sortir pour commencer : Terreur Apache de William Riley Burnett, traduit par Fabienne Duvigneau, et Des clairons dans l’après midi de Ernest Haycox traduit par Jean Esch.

De délectables lectures dont Bertrand Tavernier est venu, ce soir, nous entretenir dans l’Humeur Vagabonde

affiche film Quai d'Orsay - Bertrand Tavernier
affiche film Quai d'Orsay - Bertrand Tavernier © Pathe

Le dernier film Quai d'Orsay de Bertrand Tavernier est actuellement en salles

Evénement(s) lié(s)

Quai d’Orsay

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.