Les Trois Grâces, Cranach
Les Trois Grâces, Cranach © Radio France
Pour « Cranach et son temps » Album de l’exposition du Musée du Luxembourg jusqu’au 23 mai/éditions Musée du Luxembourg « L’Europe au temps de Cranach » rmn/Grand Palais Catalogue de l’exposition / rmn éditions Découvertes Gallimard / « Cranach, le pouvoir des images » de François-René Martin. Les vrais spécialistes, comme l’historien Franck Muller, disent Cranarh, les autres prononcent Cranak et tout le monde les comprend. Quoi qu’il en soit, Cranarh ou Cranak, c’est l’irruption d’une modernité éblouissante, d’une hardiesse inimaginable, dans la peinture allemande encore très engoncée dans le Moyen Age. Né vers 1472 dans une petite ville de Franconie, Lucas Cranach, qui ne sera appelé l’Ancien qu’après l’apparition de son second fils à ses côtés, connaîtra le succès à partir de son embauche comme peintre officiel du Prince Electeur de Saxe, à Wittenberg, en 1505. Symbole éclatant de la renaissance allemande marquée, à la fois, par une éclosion des arts et par le développement des mouvements de réformes religieuse. Ne tardez plus, la superbe exposition du Musée du Luxembourg s’achèvera dans cinq semaines. Et, pour préparer votre visite, passez donc chez votre libraire feuilleter l’énorme catalogue édité par la réunion des Musées Nationaux. Moins onéreux, quelques livres permettent d’entrer dans l’univers de ce peintre extraordinairement productif. Le Découvertes Gallimard « Cranach, le pouvoir des images » de l’historien d’art François René Martin. « L’Europe au temps de Cranach » édité par la rmn et le Grand Palais, et l’album de l’exposition « Cranach et son temps » édité par le musée du Luxembourg. Tous les deux sont signés par Naîma Ghermani, maître de conférences à Grenoble, qui est, ce soir, l’invitée de l’humeur Vagabonde. ### **reportage** A l'automne dernier, le musée du Louvre lance un appel aux dons pour financer l'acquisition d'un tableau de Cranach, Les Trois Grâces. L'oeuvre était jusque là restée en mains privées et n'avait jamais été montrée au public. 7 000 donateurs ont ainsi permis de réunir les 1,2 million d'euros qui manquaient au musée. Une expérience innédite en France. Rencontre avec quelques uns d'entre eux. Les Trois Grâces sont exposées dans la gallerie Medicis jusqu'au 30 mai, avant de rejoindre les autres œuvres de l’artiste en salle 8.
Les références
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.