le slameur Rouda
le slameur Rouda © Radio France

C’était en 1950. Léopold Sedar Senghor n’était encore que député du Sénégal, toujours colonie française. Dix ans plus tard, on le sait, il deviendra le premier président de la république sénégalaise tout juste indépendante. Mais pour l’heure, Senghor écrit et publie en français, sa poésie comme ses essais, en bon intellectuel passé par Louis Le Grand et l’agrégation de grammaire. Ce qui ne l’empêche nullement de souligner malicieusement qu’en matière de rythme, ses collègues métropolitains ont bien des progrès à faire…

En novembre 2007, le CNRS inaugure sa nouvelle collection Planète Libre avec l’édition critique de la poésie complète de Senghor. Aujourd’hui le deuxième volume est consacré au poète Jean Joseph Rabearivelo, considéré comme « le Victor Hugo malgache » et totalement ignoré en France. Ces publications font partie d’un vaste projet de sauvegarde et de réhabilitation du manuscrit littéraire francophone en Afrique et dans la Caraïbe. Pour nous en parler ce soir, Claire Riffard, Daniel Delas et Pierre-Marc de Biasi, directeur de l’institut des textes et manuscrits modernes, sont les invités de l’Humeur Vagabonde.

reportage

Aurélie Charon : Des écritures contemporaines : le slam. Rencontre avec Rouda du collectif 129H, et Tedy Blow, jeune rappeur.

Les liens

Collectif de slam 129H

L'Institut des Textes et Manuscrits Modernes

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.