Jérôme Clément est né en 1945, au moment où sa mère apprenait que ses parents avaient été gazés à leur arrivée à Auschwitz, un an auparavant. A lui le souflle manqua cruellement durant son enfance. Il vient de publier, chez Grasset et en livre de poche, "Plus tard tu comprendras", le récit pudique et terrible de l'enquête qu'il mena pour justement comprendre ce que sa mère ne lui avait pas dit avant de mourir. Sa soeur Catherine Clément, est née, elle, en 1939. La guerre elle l'a vécue cachée, trimballée, épargnée grâce à sa filiation aryenne et catholique dûment attestée. Elle a publié en 2000 "Cherche midi", l'histoire de ces années de guerre où la peur et le bonheur ont, pour elle cohabités. Aujourd'hui sort, chez Nil Editions, "Maisons mère", un tribut rendu à la maison familiale d'Anjou où la famille s'abrita dans les années noire et où, aujourd'hui, se retrouvent tous ses membres. Deux mémoires fraternelles donc, parallèles et pourtant dissemblables.

Reportage Antoine Ly1

programmation musicale

Arno

Le bon dieu ### Nouvelle vague

Don't go ### Bryan Ferry

As time goes by

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.