Raymond Depardon at Claudine Nougaret pour leur film « Journal de France » sortie en salles le 13 juin

Fin 2010 Raymond Depardon expose La France en 36 tirages couleurs à la Bibliothèque Nationale, et il publie au Seuil un énorme livre, regroupant plus de 300 tirages, résultat de son voyage à travers l’hexagone, sillonné pendant cinq ans, à bord d’une fourgonnette, avec une chambre photographique et une réserve de plaques conservées dans une tente Quechua. Aujourd’hui sort en salles « Journal de France », le film qui retrace ce voyage un peu fou, et dont les séquences s’entrelacent avec les images rapportées de tous les lieux, paisibles ou en guerre, proches et lointains où son travail de reporter-photographe-cinéaste l’a conduit depuis 50 ans.

journal de france
journal de france © Radio France

Ce Journal de France, qui est leur histoire, mais aussi la nôtre, Raymond Depardon et Claudine Nougaret l’ont concocté à deux regards et quatre mains. Intime, certes, mais jamais impudique, il raconte leur passion commune pour la vie des autres, lui à l’image, elle au son, depuis leur rencontre en 1985 alors qu’elle travaillait pour un film d’Eric Rohmer. On y suit les tours et détours d’un Depardon se perdant avec ravissement, et un rien de mélancolie, sur les routes d’un pays où passé rural et présent déglingué tentent de s’accorder. Et on y croise pêle mêle, Giscard, Delon, Françoise Claustre, des mercenaires belges, Nelson Mandela, Bokassa, des rebelles toubous, des prévenus au tribunal correctionnel, des flics qui parlent d’un pendu.

La programmation musicale :

- Alain Bashung, Vertige de l'amour

- Claire Denamur, 34 septembre

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.