Manu Larcenet et Daniel Pennac sont ce soir les invités de l'Humeur Vagabonde pour l'adaptation BD de « Journal d'un corps » parue le 5 avril 2013 chez Futuropolis

__

Journal d'un corps
Journal d'un corps © Futuropolis

En septembre 1936, quelque part dans les Alpes, deux groupes de scouts jouent à la guerre. Capturé par des adversaires plus costauds que lui, un gamin, entre 12 et 13 ans, se retrouve attaché à un arbre et oublié de tous. Il s’apprête à demeurer ainsi quelques heures avant qu’on vienne le délivrer, lorsqu’il remarque une énorme fourmilière à proximité. Une, puis deux fourmis grimpent rapidement sur sa jambe nue. Et, soudain, son imagination s’emballe. Il se voit dévoré vif et la panique le submerge, ses sphincters le trahissent tandis qu’il hurle sauvagement. Le lendemain, humilié, rudoyé par tous, cruellement puni par sa mère, il va commencer un étrange journal intime , celui de son corps , qu’il va s’employer à apprivoiser, et dont il consignera scrupuleusement les aventures et les modifications jusqu’à sa mort, à 87 ans.

Tout le monde a lu ou entendu parler du livre de Daniel Pennac, « Journal d’un corps », publié l’an dernier chez Gallimard, qui a été un très grand succès. Un CD, dit par l’auteur a même été gravé et celui-ci s’est aussi retrouvé sur scène, dans toute la France, pour le dire devant des publics émus et ravis. Et voici qu’aujourd’hui ce corps bavard s’incarne sous la plume talentueuse de Manu Larcenet. Alors qu’il se trouve au milieu de sa dernière série, « Blast », Larcenet a été irrésistiblement attiré par ce héros sans nom doté d’un corps d’abord ennemi, puis complice avant de devenir l’adversaire du dernier combat à mener contre la décrépitude. En noir et blanc et à l’encre de Chine, il a glissé près de 200 dessins, comme autant de commentaires personnels, dans le texte de Pennac. A l’arrivée « Journal d’un corps » est devenu un superbe livre-album , édité par Futuropolis et Gallimard.

Le résumé du livre

De l'âge de 12 ans à sa mort à 87 ans en 2010, le narrateur a tenu le journal de son corps afin d'en observer les innombrables surprises qui surviennent d'un bout à l'autre de la vie.

"Lettre à ma peau" de Judith Soussan

La peau, drôle d'organe...

La mienne et moi, nous avons une relation tumultueuse.

Alors j'ai décidé de lui écrire une lettre, pour mettre les choses au point.

Un grand merci à Xavier; et à Anne et Marc

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.