pour sa nouvelle création Trissotin ou les Femmes Savantes de Molière qui s'est jouéeau Théâtre Gérard Philippe de Saint Denis, puis à la Maison des Arts de Créteil, et qui sera au théâtre La Criée à Marseille jusqu'au 17 janvier 2016, suivie d'une tournée jusqu'en mars 2016

Macha Makeieff
Macha Makeieff © Radio France / Jean-Baptiste Millot - 2013

Si l’on avait eu droit, lorsque nous étions à l’école, à une mise en scène aussi intelligente de ces Femmes Savantes , nous aurions sûrement pris davantage de plaisir à apprendre par cœur les alexandrins du fameux sonnet.

Incontournable étape de la classe de français de 5ème, cette comédie de Molière, sa dernière puisqu’il mourra un an après, nous était invariablement présentée comme une satire des bas bleus qui, à l’époque, tenaient Salon, et prétendaient philosopher à l’égal des hommes.

Jean-Baptiste Poquelin, maltraité par Armande, devenu vilain misogyne ? Cela semblait cohérent.

Mais l’étude des classiques au collège consiste trop souvent à enfoncer les portes ouvertes.

Travaillée et retravaillée par son auteur pendant quatre années, la pièce est bien plus complexe qu’il n’y parait. Encore faut-il qu’on nous donne à entendre cette complexité….

Allez donc voir Trissotin ou les Femmes Savantes dans la mise en scène formidable de Macha Makeieff et vous aurez l’impression de l’entendre pour la première fois.

Créée aux Nuits de Fourvière en juin dernier, la pièce est en tournée jusqu’en mars prochain et sera à Marseille, à La Criée, du 16 décembre au 17 janvier.

Dans un décor des années 60-70, nous voyons une famille rongée par les jalousies, les frustrations, les conventions, les rêves déçus et les désirs inassouvis partir en vrille, dynamitée par l’intrusion d’un étranger que la mère accueille en libérateur et veut marier à sa fille.

C’est Théorème de Pasolini au 17ème siècle ! le rythme est endiablé, il y a de la musique, du chant, des quantités d’objets kitchs et bizarres comme toujours avec Macha Makéieff.

Les acteurs sont tous excellents. L’on se surprend à rire de bon cœur à leurs performances.

Et ça fait un bien fou. Macha Makéieff est, ce soir, l’invitée de l’Humeur Vagabonde.

http://www.machamakeieff.com/

Trissotin ou les Femmes Savantes

La Criée -Marseille > 16 au 20 décembre 2015 et du 5 au 17 janvier 2016Centre Dramatique Régional de Tours > 20 au 29 janvier 2016Le Théâtre Scène Nationale de Saint-Nazaire > 3 au 5 février 2016Le Parvis - Scène Nationale Tarbes Pyrénées > 8 et 9 février 2016Le Domaine d’O, Montpellier > 12 et 13 février 2016Le Manège, Maubeuge > 23 et 24 février 2016Théâtre Liberté, Toulon > 2 au 4 mars 2016Théâtre de l’Artchipel Scène nationale Perpignan > 8 et 9 mars 2016

Macha Makeïeff fonde en 2010 sa propre compagnie : la Compagnie Mademoiselle

http://www.machamakeieff.com/?page_id=2

Le reportage de Julien Cernobori

Thomas Morris interprète le rôle de la tante Bélise
Thomas Morris interprète le rôle de la tante Bélise © Thomas Morris / Thomas Morris

Julien Cernobori a rencontréThomas Morris qui interprète le rôle de la tante Bélise dans la mise en scène de Macha Makeieff.

Eblouissant dans une robe fânée surmontée d’une perruque blanche, Thomas Morris est aussi chanteur d’opéra. Il nous reçoit dans sa loge, une poignée d’heures avant la représentation desFemmes Savantes .

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.