[scald=12327:sdl_editor_representation]Patrick de Saint Exupéry 2è anniversaire de la revue XXI Emmanuel Guibert et Alain Kéler pour le 2è épisode du récit graphique « Des nouvelles d'Alain" dans le n°9 qui parait aujourd’hui Où cela se passe-t-il ? En Slovaquie, en Slovénie, en Bulgarie, en Roumanie ? Cela pourrait aussi bien se passer en France. Les roms, les tziganes, les bohémiens, les romanichels, comme on les appelle depuis toujours vivent ainsi presque partout en Europe : dans des campements de fortune, au bord des décharges, sous les échangeurs d’autoroute, sans hygiène, sans droits, sans écoles pour les enfants, sans travail pour les parents. Mendiants, voleurs, associaux répondent les braves gens, apeurés lorsqu’ils en croisent sur les trottoirs de leur quartier. Alain Kéler est photographe. Il travaille depuis des années sur les minorités ethniques dans l’ex empire soviétique. Avec son ami Emmanuel Guibert, dessinateur, ils ont conçu un récit graphique sur ses reportages dans les communautés roms de Serbie. Le premier épisode est paru à l’automne dernier dans le n°8 de la revue XXI, le deuxième parait aujourd’hui dans le n°9 de ce trimestriel consacré au reportage qui fête ainsi ses deux ans. Bon anniversaire donc à nos amis de XXI, et bienvenue dans ce studio à Patrick de Saint Exupéry, son rédacteur en chef, ainsi qu’à Emmanuel Guibert et Alain Kéler qui sont, ce soir, les invités de l’humeur VagabondeMartine Abat : Yvan Akimov a créé en Slovaquie le groupe musical Rom Kesay Tchavé. Yvan Akimov a fui avec sa famille les tanks russes après 68. Il a grandi en France où il a appris à jouer de la balalaïka. Et puis il est reparti voici plusieurs années dans son pays et aujourd’hui il fait chanter, danser, jouer des enfants rom des bidonvilles slovaques. Le groupe qu’il a formé vient jouer très souvent en France et dès qu’il est ici, il intègre à ses spectacles des enfants rom de la banlieue parisienne. Il va leur rendre visite dès qu’il le peut pour répéter. Le soir où je l’ai rencontré, une petite fête d’adieux était organisée pour le retour d’Yvan en Slovaquie. Le campement se trouve à Montreuil, nous étions une quarantaine dans un Algéco chauffé à blanc et comme près à s’effondrer sous les pas des danseurs.

programmation musicale

Kesaj Tchavé

Zelene Jakha / Zelene Oci ### Massive Attack

Paradise Circus ### Kesaj Tchavé

Chinas man / Dorezem Sa ### liens

Le blog de XXI

Le site de Kesaj Tchave

Le portofolio d'Alain Keler (Agence MYOP)

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.