pour leur filmL'amour est un crime parfait - D'après le roman Incidences de Philippe Djian

avec Mathieu Amalric, Karine Viard, Maïwenn, Sara Forestier, Denis Podalydès

Un filmFrance Inter - sortie le 15 janvier

Les frères Larrieu - L'amour est un crime parfait
Les frères Larrieu - L'amour est un crime parfait © Gaumont / Gaumont

Marc est professeur de littérature à l’Université de Lausanne, et il a la réputation, non usurpée, de séduire toutes les jolies étudiantes qui se pressent à ses cours. Son chef de département, Richard, ne lui sauve la mise que pour plaire à Marianne, la sœur de Marc, qui vit avec lui dans un chalet isolé et avec laquelle il forme un couple fusionnel.

Mais un matin, Marc se réveille dans son lit aux côtés d’une jeune fille dont il a oublié le prénom et qui, manifestement, est morte.

Quelques jours plus tard, la police débarque sur le campus, et Marc, premier suspect, va tomber amoureux, pour la première fois de sa vie, d’Anna, qui se présente comme la belle-mère éplorée de l’étudiante disparue et à qui il jure ne rien savoir de particulier sur celle-ci.

L’amour est un crime parfait, le dernier film de Jean Marie et Arnaud Larrieu , sort demain dans les salles. Ecrit à partir du livre de Philippe Djian, Incidences , paru en 2010, c’est un drôle de polar décalé, où tout est vu à travers le regard du suspect qui se vit comme innocent, dans un paysage de montagnes d’une beauté à couper le souffle, mais qui distille une angoisse et une sauvagerie évidentes dès la première image. Dialogues étincelants et drôles, acteurs formidables, Mathieu Amalric, en intello érotomane et bavard compulsif, Karin Viard, bibliothécaire guindée et blonde fatale à ses heures, Maïwenn menteuse surdouée prise à son piège, Sara Forestier, le péché incarné, Denis Podalydès tellement ravi de lui-même qu’il en devient attendrissant…Un film où la pulsion sexuelle dynamite la fausse réalité policée des rapports sociaux.

Arnaud et Jean Marie Larrieu sont, ce soir, les invités de l’Humeur Vagabonde.

À l'occasion de la sortie de leur nouveau film L'Amour est un crime parfait, le 15 janvier - l'ACRIF propose une rétrospective des films d'Arnaud et Jean-Marie Larrieu, en présence des cinéastes

Rencontres en salles : - le 9 janvier à 20h au cinéma Jacques Tati de Tremblay-en-FranceAvant-première du film et rencontre interactive avec l'équipe du film et Philippe Djian, auteur du roman dont le film est l’adaptation - le 16 janvier à 20h15 au Ciné 104 de PantinRencontre avec les frères Larrieu à l'issue de la projection - le 24 janvier au cinéma Les Toiles de St-GratienRencontre avec les frères Larrieu projections à 18h30 de leur film Les Derniers jours du monde , puis à 21h de leur dernier opus suivie d'une rencontre. Plus d'informations sur le film sur le site de l'ACRIF : ### Le reportage d'Elsa Daynac :

Djian ok
Djian ok © Radio France / Laurent Hini

Les chemins sont longs pour trouver la phrase, le mot... Alors, parfois il vaut mieux se taire.Ou aller suivre un atelier d’écriture, pour apprendre à trouver la phrase, le mot. Marc – alias Mathieu Amalric dans le film – pourrait nous apprendre, mais pour cela il faudrait être une belle blonde,Et puis, de toute façon, Marc n’existe pas vraiment. Il vient de la tête de Philippe Djian, Et a pris corps derrière la caméra des frères Larrieu. Tiens, mais, quel hasard quelle coïncidence, Philippe Djian – celui là même qui créa Marc dansIncidence s - anime un atelier d’écriture aux ateliers de la NRF. Son programme : Marcher sur la queue du tigre.

Et le poisson se mord la queue, Et Philippe qui jadis inventa Marc se retrouve aujourd’hui dans la même situation que son personnage, Enfin, ce n’est pas non plus tout à fait la même situation...

Ça ne se passe pas à la montagne, mais rue Gaston Gallimard dans le septième arrondissement de Paris, et il n’a pas de fiat 500 mais des chaussures de ville.

Allons donc à la rencontre de Philippe Djian, et d’une participante à son atelier d’écriture dans les salons de chez Gallimard.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.