Ecrit après la mort de son père, "Je ne suis plus inquiet" est un assemblage de petites séquences loufoques et émouvantes, qui dessinent avec humour et pudeur le portrait d’un acteur singulier et attachant

L'acteur, auteur et metteur en scène Scali Delpeyrat dans sa pièce "Je ne suis plus inquiet".
L'acteur, auteur et metteur en scène Scali Delpeyrat dans sa pièce "Je ne suis plus inquiet". © Jean-Louis Fernandez

Par ces temps de déprime généralisée et d’enfermement réglementé, sans plus guère de possibilité de se réfugier dans les dérivatifs habituels pour y échapper, nos pensées nous assaillent, nos angoisses nous submergent, nos souvenirs se réveillent au moindre prétexte. Et impossible de se secouer, nous sommes trop pleins de larmes. 

Que vaut une vie ou respirer peut être mortel, ou prendre ceux qu’on aime dans ses bras est un risque officiellement déconseillé ? Alors, pour ramener un peu d’oxygène dans nos existences et parvenir à maîtriser ces émotions négatives,  allons vers ceux, auteurs et acteurs, qui excellent à les changer en ondes bienfaisantes. 

Commandez vos livres chez vos libraires habituels et allez les récupérer devant leurs boutiques, ça vous fera aussi de l’exercice. 

Quant aux théâtres, même fermés, ils rivalisent d’imagination pour nous permettre de voir sur leur site les spectacles suspendus en attendant le retour du printemps.

Scali Delpeyrat nous attendait au théâtre de la Ville le 5 novembre pour son seul en scène, « Je ne suis plus inquiet ». Pour pouvoir y aller « en vrai » il nous faudra patienter jusqu’en mars, en espérant que la vie aura alors repris. Mais certains petits malins, bien informés, ont déjà pu le déguster depuis chez eux, deux soirs de cette semaine en streaming sur le site du théâtre. 

Heureusement son délectable petit livre, qu’il a adapté pour la scène, est disponible aux éditions Actes Sud Papiers. Scali Delpeyrat, beaucoup d’entre vous l’ont repéré il y a peu dans l’excellente série le Baron Noir.  

Mais en scène, il y a déjà longtemps que nous le suivons dans d’excellentes mises en scène de Denis Podalydès, David Lescot, Brigitte Jaques, Philippe Adrien, Olivier Py, voir même les siennes. Egalement écrivain, il signe des textes souvent mélancoliques, parfois drôles, toujours décalés et subtils qu’il joue et met en scène. « Je ne suis plus inquiet », écrit après la mort de son père, est un assemblage de petites séquences loufoques et émouvantes, qui dessinent avec humour et pudeur le portrait d’un acteur singulier et attachant

Beaucoup de théâtres propose une programmation en ligne pendant le confinement

La programmation des directs du Théâtre de la Ville est à retrouver ICI 

Celle de la Comédie Française ICI 

Celle du  théâtre de la Coline ICI 

Les podcast du Théâtre du Rond-Point ICI

Le TNS (Théâtre National de Strasbourg)  chez vous ICI 

La programmation musicale

Vincent Delerm « Les gens qui doutent »

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.