Pour Apprendre à prier à l’ère de la technique .

Traduction Dominique Nedellec Editions Viviane Hamy Le Dr Lenz Buchmann exècre la bonté, à l’égal de l’amitié, de l’amour, de la compassion, de la douleur ou du chagrin, toutes faiblesses humaines qu’il estime indignes de l’homme puissant qu’il veut être. Etrange héros, pervers et féroce, du dernier livre de l’écrivain portugais Gonçalo M. Tavares, qui fonde sa liberté sur une amoralité tranquille et son ascension vers le pouvoir sur l’écrasement et l’humiliation des faibles.

« Apprendre à prier à l’ère de la technique », qui vient de paraître chez Viviane Hamy dans une traduction de Dominique Nedellec, est un livre étrange, fascinant, qui déstabilise en même temps qu’il vous pousse à réfléchir, dirait-on, à une vitesse accélérée. Folie et logique y sont inséparables. On craint d’y décrypter le monde en train de naître… Viviane Hamy a commencé en 2008, avec « jérusalem », la publication de l’œuvre déjà conséquente, à 40 ans tout juste, de ce professeur d’épistémologie à Lisbonne, qui a arraché à ses compatriotes Saramago et Lobo Antunes des soupirs d’exaspération et d’admiration éperdue.

Des livres tantôt noirs et glacés, comme jérusalem et apprendre à prier…tantôt plein d’humour et de poésie farfelue comme sa série sur les doubles inventés de ses écrivains fétiches : Valéry, Brecht, Calvino, Karl Kraus. Une série pas prête de finir puisque dans son Bairro imaginaire, cité idéale où l’on tente de résister à la barbarie, figureront tous les auteurs qui sont indispensables à ce lecteur jamais rassasié. Gonçalo M . Tavares est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde. Ses propos seront traduits par Paula Martins.

reportage

Julien Cernobori : mixage sonore sur le thème de la peur. La peur qui colonise toutes les têtes et le corps social, qui entrave le mouvement et la pensée, celle aussi qui est nécessaire à la résistance. Avec les voix de Carole Thimothée, Marguerite Duras, Igor Butko, Jack Nicholson, Pierre Morales, Albert Cohen.

oeuvre(s)

  • Jerusalem

    De Gonçalo Tavares

  • Monsieur Calvino et la promenade

    De Gonçalo Tavares

  • Monsieur Klaus et la politique

    De Gonçalo Tavares

  • Monsieur Valéry et la logique

    De Gonçalo Tavares

  • Monsieur Brecht et le succès

    De Gonçalo Tavares

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.