pour son premier album soloBorders behind enregistré chez World Village-Harmonia Mundi (8 avril) et son concert le 24 avril au Café de la Danse

Adnan Joubran-Borders behind
Adnan Joubran-Borders behind © Harmonia Mundi / Adnan joubran

Prabhu Edouard est un merveilleux joueur de tablas, percussionniste et spécialiste de la musique indienne, instruit par les plus grands maîtres. Mais en expérimentateur passionné, il n’aime rien tant que jouer avec des artistes venus d’autres horizons, jazz, afro-cubains, arabo-andalous.

Il avait donc tout pour s’accorder sans fausse note à la musique composite d’Adnan Joubran , le benjamin du célèbre Trio qui, depuis des années, intègre dans ses compositions exactement les mêmes effluves. S’étant rêvé, gamin en Palestine étouffée par l’occupation israélienne, un avenir de cinéaste, Adnan Joubran, en rejoignant ses frères pour se consacrer à la musique moyen orientale à l’âge de 18 ans, n’a pas renoncé aux images. Mais dorénavant c’est en musique qu’il les fait naître dans l’âme et le cœur de ceux qui l’écoutent

Prabhu Edouard, ainsi que le violoncelliste Valentin Moussou et Javier Sanchez pour le cajon flamenco, ont tous trois été conviés par Adnan Joubran à travailler avec lui à l’élaboration de son premier CD en solo. Puis c’est Jorge Pardo, un proche de Paco de Lucia, flûtiste et saxophoniste, qui, après avoir écouté ces compositions, a accepté d’y ajouter sa touche légère.

Et voici doncBorders Behind , sorti il y a tout juste huit jours chez World Village-Harmonia Mundi, un film musical signé Adnan Joubran qui nous fait voyager des bords du Jourdain à ceux du Gange, enveloppé par les voix jumelles du oud et du violoncelle, vers les jardins de l’Alhambra à Grenade.

Disque subtil, mélancolique et rageur, généreux et intime, portrait en images sonores d’Adnan Joubran qui est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde avant de se produire le 24 avril sur la scène du Café de la Danse à Paris

Programmation musicale autour de l'album Borders Behind :

  • Titre 1 Borders Behind

  • Titre 2 Beat the dream

  • Titre 3 Mientras espero

Le reportage de Vinciane Laumonier

Rencontre avec deux des musiciens principaux qui ont participé à l’album Borders Behind .

Adnan Joubran-Valentin au violoncelle
Adnan Joubran-Valentin au violoncelle © Radio France / Valentin

L’un rattache à l’Occident, c’est Valentin Mussou , violoncelliste de formation classique, mais à l’esprit voyageur.

Adnan Joubran-Prabhu joueur de tablas
Adnan Joubran-Prabhu joueur de tablas © Radio France / Prabhu

Et l’autre, c’est l’Orient, puisqu’il est franco indien :Prabhu Edouard est l’un des rares spécialistes de tablas en Europe.

Site internet de Prabhu Edouard

A noter : concernant l'émission du 27 février dernier, consacrée à Claire Judrin et Fabrice Vacher pour leur film documentaireMétamorphose d'une mélodie, avec Socalled et Muriel Hi__

Le film sera diffusé au cinéma Le Balzac à Paris le dimanche 4 et 11 mai 2014 à 11h (Le Balzac, 1 rue Balzac 75008 - 01 45 61 10 60).

Voir la bande Annonce : https://vimeo.com/80374634Avec le soutien du CNC, de la Procirep Angoa et de la Direction des PatrimoinesEn France, les descendants des familles juives venues d’Europe de l’Est ne possèdent plus que quelques bribes de yiddish. Partant de la non transmission de cette langue, nos personnages interrogent les notions d’intégration et d’identité. Parmi eux, Muriel. Vingt ans après la mort de sa grand-mère, elle retrouve par hasard une cassette sur laquelle la vieille dame chante en yiddish. Des chansons qu’elle ne connaît pas dans une langue dérobée, dont pas un seul fragment ne lui a été transmis. Ce manque la constitue et l’entrave depuis l’adolescence. Muriel part à Montréal rejoindre Socalled, inventeur du « hip hop yiddish ». Ensemble, ils veulent composer une chanson mêlant sa voix à celle de sa grand-mère.Une absence ce n’est pas rien, c’est une présence en creux… Musique originale : DJ Socalled, interprétée au chant par Muriel Hi.Image : Dominique Marion Peredone (France) / Fabrice Vacher (Canada) / Cyrille Weiner (France)Son : Philippe Genty (France) / André Boisvert (Canada)Montage : Sophie VincendeauMoyens techniques : cameluna.com/archives/tag/dominique-marion-peredone

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés: