photo2
photo2 © Radio France
Pour « Shout for Joy » spiritual christmas/Arte Verum et “Ma voie” Mémoires aux édtions Les Arènes. En concert demain 16 mars à l'Olympia. Le 28 aout 1963, sur les marches du Lincoln Memorial à Washington, Martin Luther King a prononcé ces paroles d’espoir et de dignité que chacun, à travers le monde, connaît, depuis, par cœur. C’est ce jour-là, cinq ans avant qu’il ne soit assassiné, que la bataille pour la déségrégation a été gagnée. Parfois, les mots, même s’ils ne sont que des mots, parviennent à faire tomber les murs de la peur et de la haine. Le 28 août 1963, Barbara Hendricks n’avait pas encore 15 ans, et, parce que née dans le sud des Etats-Unis, s’était jusque là sentie étrangère à son propre pays. En novembre dernier paraissait aux Arènes « Ma voie »(avec un e), l’autobiographie de Barbara Hendricks. Un gros livre que beaucoup ont dû ouvrir avec méfiance en se disant que, pour une star comme elle, cet exercice devait inévitablement avoir quelque chose de formel. Bonne surprise : au fil des pages qui racontent l’ascension difficile et parfois douloureuse d’une petite fille née dans une famille pauvre de l’Arkansas, on entend s’élever la voix (avec un x) reconnaissable d’une femme libre et forte qui a su rester fidèle à ses indignations d’adolescence et conserver un regard plein d’humour sur sa propre vie. C’était l’occasion d’en parler avec la chanteuse qui vient également de sortir, sous son propre label Arte Verum, un nouveau CD « Shout for joy » de chants de Noël, sacrés et profanes. ### **reportage** Martine Abat28ème édition du festival de jazz Banlieues Bleuesen Seine Saint Denis qui a commencé le 11 mars et continue jusqu’au 8 avril.Le festival Banlieues Bleues se déroule en ce moment dans plusieurs villes de Seine Saint Denis jusqu’au 8 avril. Et chaque année depuis 1989 ce que les organisateurs appellent des actions musicales sont organisées. Il s’agit de monter, avec des enfants et des jeunes de collèges et lycées du 93 un projet musical avec un artiste invité. Cette année c’est un projet du rappeur américain, Napoleon Maddox, fondateur d'IsWhat. Pendant plusieurs mois avant le début du festival, les jeunes ont travaillé avec des répétiteurs et tout le monde va se retrouver pour travailler encore cette semaine avant le concert de ce dimanche 20 mars à 17h00 à La Courneuve. Parallèlement, durant le festival, des actions musicales plus ponctuelles ont lieu, c’était le cas hier soir à la Maison de l’Enfance d’Aubervilliers. Un cours de Beat Box était donné pendant 1 heure à des enfants de 9 /10 ans par 5 toutes jeunes anglaises « The Boxettes » qui sont aussi musiciennes et chanteuses de jazz professionnelles. Pendant le cours de beat box j’ai rencontré Stéphanie Touré, responsable des actions culturelle pour le Festival Banlieue Bleue. Et c’est Melissa Thackway qui est la traductrice. ## Les liens [Les Festival Banlieues Bleues](http://www.banlieuesbleues.org/1_agenda.php) [Le site de The Boxettes](http://www.myspace.com/boxettes)
Les références
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.