photo_reportage
photo_reportage © Radio France
« L’enterrement de Jules Vallès », 2è volume d’une trilogie sur la Commune, après « Le Journal de la Commune » paru en 2007 aux Editions Bleu Autour. Ce sont les derniers mots de l’Insurgé, troisième volume de la célèbre trilogie de Jules Vallès où le héros, Jacques Vingtras, lui ressemble trait pour trait, de l’enfance misérable et malheureuse près du Puy, aux années de formation, et à l’engagement dans la Commune de Paris en 1871. Ce dernier livre paraitra en 1886, une année après sa mort, à Paris, où il a pu revenir après l’amnistie de 1880. Haï par la bourgeoisie et les notables de la IIIè République construite sur l’écrasement des ouvriers parisiens, « le député des fusillés » fut enterré par 300 000 personnes aux cris de « Vallès est mort, Vive la Commune ». Eloi Valat est peintre et dessinateur. En 2007 il nous avait déjà scotchés avec la parution chez Bleu Autour de son « Journal de la Commune », un grand livre aux dessins saisissants, de grands à-plats de couleurs franches, des traits noirs épais comme taillés à la hache, pour faire revivre, non les héros de l’histoire, mais tout ce peuple des «lamentables », comme les appelait Vallès, qui mourut sur le pavé pour la Sociale. Aujourd’hui il publie le deuxième volume de ce qui sera, pour lui aussi, une trilogie, avec « L’enterrement de Jules Vallès », ses planches illustrant cette fois-ci des articles des journaux de l’époque. C’est passionnant, bouleversant et superbe. Eloi Valat est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde. ### **reportage** Par Grégoire Louis: à la recherche de Jules Vallès... Rencontre avec Bernard Vassor et Georges Aillaud: deux passionnés de la Commune de Paris. J'ai retrouvé le premier au cimetière du Père Lachaise, dans les pas du cortège ayant conduit Jules Vallès jusqu'à cette petite tombe où trône une corbeille de fleurs en plastique sales et pâlies. Mais ce n'est pas cette image là que je cherche. Je retrouve alors Georges Aillaud chez lui, en banlieue parisienne: bibliophile, ancien ingénieur et militant, lui aussi amoureux de la Commune, il parle de Jules Vallès comme d'un ami sensible qui continue de l'accompagner. ### **oeuvre(s)** - _Le journal de la Commune_ De Eloi Valat - _L'enterrement de Jules Vallès_ De Eloi Valat ## Les liens [Le blog de Bernard Vassor](http://autourduperetanguy.blogspirit.com/) [Les Amis de Jules Vallès](http://jules.valles.pagesperso-orange.fr/)
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.