Fille de la célèbre pianiste Martha Argerich, elle filme pour la première fois sa famille dansBloody daughter, un film programmé le 18 décembre à 22h45 sur ARTE

Disponible également en DVD chez EuroArts-Ideale Audience depuis le 24 septembre 2013

Stephanie Argerich
Stephanie Argerich © EuroArts

Ces deux voix, juxtaposées, sont celles d’une mère et de sa fille qui la filme et l’interroge. La voix de la mère, parfois rauque, parfois aussi fraîche que celle d’une petite fille, à l’accent indéfinissable et troublant, nous l’entendons chanter et rire, et, soudain, se briser et ne plus trouver les mots. « Je ne sais pas », dira-t-elle souvent, ou alors « La chose est ailleurs », la chose étant, c’est selon, la vie, la vérité, l’explication, elle-même aussi, sans doute. La caméra tourne avec insistance, mais tendresse, autour de cette femme à la beauté sauvage, star planétaire, artiste exceptionnelle, mère aimante mais hors norme.

Elle se nomme Martha Argerich et c’est sa fille, Stéphanie , qu’elle a eu avec le pianiste Stephen Kovacevich, mais qui porte son nom à elle, qui la filme ainsi, comme pour tenter de rendre réelle celle qu’elle nomme « la déesse » mais dont le mystère, et c’est tant mieux, s’échappe sans cesse, hors-cadre, hors mots. Dans la musique probablement.

"Bloody daughter", c’est ainsi que Stephen Kovacevich appelle drôlement sa fille, qui lui tourne autour avec cette maudite caméra qui le dérange et l’intimide. Mais qui, finalement, le contraindra à reconnaître une douleur trop longtemps prise à la légère.

Bloody daughter c’est donc le titre du film que Stéphanie Argerich a fini par tourner, après des années de tentatives inabouties, alors qu’elle-même devenait mère pour la deuxième fois. Beau film, frôlant sans cesse l’impudeur sans jamais y verser, joyeux et sombre, plein de la fantaisie qui a été le mot d’ordre de cette famille atypique et pourtant aussi normale que tant d’autres. La musique, les rires, le respect, la douleur, l’amour y deviennent les mouvements d’un concerto dont Martha Argerich est à la fois le motif et l’interprète. Bloody daughter passera mercredi soir à 22H45 sur Arte, ne le ratez pas.

Stephanie Argerich est ce soir l’invitée de l’Humeur Vagabonde.

Le reportage de Vinciane Laumonier

La voix, l’exposition qui vous parle , à la Cité des Sciences et de l’Industrie

Cette exposition permet de découvrir la voix et son fonctionnement. Chaude, douce, caverneuse, cuivrée, la voix est support du langage et premier instrument de musique. Avec plus de 25 dispositifs le parcours proposé n’est jamais rébarbatif, toujours ludique et dynamique. Il permet de jouer, écouter, chanter.

Notre voix est-elle unique ? Que se passe-t-il lorsque l'on perd sa voix ? Peut-on modifier notre timbre ?

Visite avec la commissaireEvelyne Hiard

Exposition La Voix : l'expo qui vous parle à la Cité des Sciences __ Du 10 Décembre 2013 au 28 Septembre 2014

Site de la Cité des sciences et de l’industrie : http://www.cite-sciences.fr/fr/cite-des-sciences/

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.