[scald=12491:sdl_editor_representation]Pour "Suites pour clavier de Haendel" Chez Air Note Lorsqu’on écoute l’immense pianiste Murray Perahia, ici en 1983 sur France Musique, dire que les principales qualités d’un interprète sont un esprit intéressant et le cœur qui va avec, on comprend tout de suite pourquoi la jeune pianiste Racha Arodaky a pu intéresser le maître. Premier prix du conservatoire à 16 ans, elle s’est perfectionnée durant deux ans avec Yevgueni Malinine au Conservatoire Tchaïkovski grâce à une bourse du gouvernement russe. A son retour à Paris, elle va oser solliciter Perahia qui, chose plus que rare, acceptera de la faire travailler pendant six ans, d’abord à Florence, puis à Londres. Il y fallait du cœur et sûrement l’esprit pour aller avec… Racha Arodaky, qui mène une carrière de concertiste internationale, a déjà enregistré trois disques particulièrement attachants. En 2001, les romances de Mendelsohn chez BNL, en 2003 les préludes de Scriabine chez Zig Zag Territoires comme, en 2006, les sonates de Scarlatti. Et, en octobre dernier, les suites pour clavier de Haendel qui paraissent sous le label Air Note, qu’elle a elle-même créé par souscription, pour, dit-elle, avoir toute la liberté de travailler comme elle le souhaite. On y entend Haendel avec une clarté, une légèreté, une pureté incomparables.Julien Cernobori a exploré la prestigieuse manufacture Pleyel pour entendre comment ouvriers, apprentis, facteurs de pianos, évoquent leur corps à corps avec l'instrument.

programmation musicale

Racha Arodaky joue Haendel

Racha Arodaky joue Scriabine

Prélude Opus 11 n°1 Vivace ### Racha Arodaky joue Scarlatti

Sonate en fa mineur ### Racha Arodaky joue Mendelssohn

Romance opus 19 n° 6 en sol mineur ### Racha Arodaky joue Haendel

Menuet en sol mineur ### Racha Arodaky joue Haendel

Gigue suite n°8 en fa mineur ### liens

Le site de Racha Arodaky

Le site de Musicovations

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.