Les mots de Rambert, dits par Arthur Nauzyciel, nous bousculent, nous coupent le souffle, et nous laissent, à la fin du spectacle, traversés d’émotions et de pensées qui s’entrechoquent dans nos têtes. Mais, n’est ce pas précisément cela l’art du théâtre ?

Arthur Nauzyciel, comédien, metteur en scène et directeur du Théâtre National de Bretagne
Arthur Nauzyciel, comédien, metteur en scène et directeur du Théâtre National de Bretagne © AFP / DAMIEN MEYER

C’est ce que l’on appelle une mise en abyme : sur une vraie scène de théâtre et devant un vrai public, un acteur interprète un acteur qui soliloque sur son métier, réfléchissant à haute voix en s’adressant à son chien. L’acteur,celui que nous voyons, dit un texte écrit par un dramaturge qui est aussi, nous le savons, acteur et metteur en scène. Et cet acteur, celui que nous entendons, est également metteur en scène. Ces paroles, alors, nous les recevons à plusieurs niveaux : d’abord comme une critique, dure et drôle, des travers du théâtre contemporain ; puis comme une réflexion grave et acerbe sur les tics et les trucs de ceux qui le font ; enfin comme une déclaration d’amour fou à la parole juste et vraie, sa puissance et son pouvoir.

Pascal Rambert, auteur prolifique, aime écrire sur mesure, pour des interprètes qu’il admire, des monologues incandescents, souvent dépourvus de ponctuation, qui mobilisent autant l’énergie du corps que la précision de la parole. L’Art du Théâtre, écrit en 2005, est suivi, sur la scène du Théâtre du Rond Point à Paris, par De mes Propres Mains, écrit en 1993, un texte halluciné proféré d’un seul souffle par un homme au bout du rouleau qui sombre devant nous dans la folie. Les mots de Rambert, dits par Arthur Nauzyciel, nous bousculent, nous coupent le souffle, et nous laissent, à la fin du spectacle, traversés d’émotions et de pensées qui s’entrechoquent dans nos têtes. Mais, n’est ce pas précisément cela l’art du théâtre ?

L’Art du Théâtre et De mes Propres Mains à voir jusqu'au 3 mars au Théâtre du Rond-Point 

La dame aux camélias mis en scène par Arthur Nauzyciel avec Marie Sophie Ferdane est en tournée actuellement en France , toutes les dates sont  ICI

Extraits de l'entretien avec Arthur Nauzyciel 

Comme acteur j'ai toujours été plus animé par les mots et les langues que par l'idée du personnage, la psychologie du personnage ne m''intéresse pas du tout , en revanche, faire entendre une écriture, faire entendre des mots , être le-passeur entre un auteur et des spectateurs , je pense que c'est là que ça se passe le métier d’acteur

La programmation musicale 

Champion Jack Dupree : In The Evening 

Les invités
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.