pour son livre L'écriture et la vie paru aux éditions Des Busclats

Laurence Tardieu - L'écriture et la vie
Laurence Tardieu - L'écriture et la vie © Des Busclats / Des Busclats

Presque un an après sa mort, le vide laissé en nous par l’absence de Jean-Marc Roberts n’en finit pas de susciter de drôles d’échos. Une info qui l’aurait fait rire, un ciel pommelé au dessus du Luxembourg, un livre pour lequel son jugement, acide ou enthousiaste, nous manque, une chanson italienne ou un bon vieux Sinatra entendus à la radio, les occasions de penser à lui ne se raréfient pas avec le temps.

Le dernier livre deLaurence Tardieu , dont il avait publié quatre romans chez Stock depuis 2006, le ramène à nous avec ces mots, à elle donnés, après avoir lu son manuscrit. Dictés au téléphone pour qu’elle les ait, déjà, au cas où, disait-il, il glisserait sur le trottoir…Ils sont devenus la préface, élégante et tendre, mais précise comme un geste chirurgical, à ce petit journal qu’elle a tenu, alors qu’elle ne savait plus écrire.

L’écriture naît toujours d’un désir. Celui de l’auteur, évidemment, même si le bon mot serait plutôt besoin. Mais, lorsque l’écriture s’éloigne, s’assèche, patine, voire disparaît, c’est parfois le désir des autres, et la confiance obstinée qu’ils montrent à l’écrivain qui peut, alors, ranimer la flamme, ressusciter les mots. Il suffit de lire le journal de Virginia Woolf, d’Annie Ernaux ou de Katherine Mansfield pour ressentir la panique et la douleur, et leur peur de ne jamais retrouver les mots. Lorsque Marie Claude Char et Michèle Gazier proposent à Laurence Tardieu d’écrire un texte pour leurs éditions des Busclats, où elles publient « le pas de côté » d’écrivains reconnus et publiés ailleurs, celle-ci est en panne sèche depuis 21 mois. C’est le journal de sa reconquête des mots qu’elle y publie finalement. Son titre,L’écriture et la vie a été trouvé par Jean-marc Roberts.

Laurence Tardieu est, ce soir, l’invitée de l’Humeur Vagabonde .

Archives INA recueillies par Claire Teisseire

Au cours de l'émission, nous entendrons des voix d'écrivains racontant l'acte d'écrire qu'ils vivent le plus souvent douloureusement...

- Marguerite DURAS

- Antoine BLONDIN

- Geroges SIMENON

- Françoise SAGAN

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.