[scald=10263:sdl_editor_representation]Souvenez-vous, c'est déjà loin, mais les images sont restées gravées dans les mémoires : l'attentat de la rue de Rennes, la piste qui mène à un interprète de l'ambassade d'Iran, le siège de celle-ci sous l'oeil des télés, puis l'audition de Wahid Gorji par le juge chargé de l'affaire et son envol, le soir même pour Téhéran. Et, le lendemain, le dessin en une du Monde relatant son interrogatoire et qui nous avait fait tant rire : fumeur ou non fumeur ? Fenêtre ou couloir ? En France, pas un citoyen qui n'affirmera, le coude sur le comptoir que la justice est aux ordres, surtout lorsque la raison d'Etat s'invite dans les dossiers. Gilles Boulouque, juge antiterroriste durant ces années noires a enduré moqueries, accusations, peur et solitude. Et puis un jour il n'a plus supporté. Sa fille Clémence a écrit en 2003 cjez Gallimard un livre "mort d'un silence", pour tenter d'exorciser ette douleur. En 2006, William Karel en a tiré un film "La fille du juge" qui est rediffusé sur Arte demain, mardi 17 juin à 21h.### programmation musicale

Berry

Las Vegas ### Vanessa da Mata et Ben Harper

Boa Sorte

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.