pour son album Ya Balad et les nombreux concerts qu'il donnera cette année jusqu'à fin mai

Bachar Mar-Khalifé
Bachar Mar-Khalifé © Lee Jeffries
Interrogée en mars 2014 par notre amie Aurélie Charon sur _**France Culture**_ , la belle Golshifteh Farahani nous faisait comprendre très subtilement cette douleur si particulière que l’on nomme exil. Être assailli soudain, en captant un parfum, ou à la vue d’une fleur, à l’écoute d’une voix, par la nostalgie d’un pays qu’on a été obligé de quitter pour mieux l’aimer. Sa parabole de Molla Nasreddin fait allusion à un personnage de la culture populaire du Moyen Orient dont la sagesse absurde se décline en mille petites fables racontées de la Turquie à la Perse, de la Syrie à l’Égypte, en Afrique du Nord et même dans la tradition juive, où il apparaît sous un autre nom. Et, en cherchant ses clés là où il y a de la lumière, ce fou de Molla enseigne peut-être aux exilés le meilleur moyen de rester fidèles à leur pays rêvé : le faire revivre là où il est possible de le raconter, de le chanter, en ce qu’il a de meilleur. Du Liban, qu’il a quitté à l’âge de six ans avec ses parents pour fuir une guerre atroce qui n’en finissait pas,**Bachar Mar-Khalifé** a conservé des sensations : le parfum du thym dans les galettes, l’odeur du jasmin et celle du café sur le feu, celle des citronniers croulant sous les fruits, la brûlure du soleil sur la peau et partout de la musique, du chant, qui régnaient en maître dans sa maison, offrant à l’enfant un sentiment de sécurité au cœur du chaos. Il a attendu son troisième album, qui vient de paraître chez InFiné, intitulé_**Ya Balad,**_ pour laisser libre cours à sa nostalgie de la terre natale. Mêlant piano et percussions, ses instruments de prédilection, au melodica, au clavecin baroque accordé en quart de ton, à la flûte nay, au synthétiseur, Bachar Mar-Khalifé a enregistré seul, en dix jours, ce disque qui lui ressemble trait pour trait. On y trouve tout ce qui le fait vibrer, la musique arabe classique, le rock et l’électro, une pointe de reggae oriental, de la poésie et des comptines enfantines sur lesquels sa voix envoûtante se love ou se déchaîne**.** **Bachar Mar-Khalifé sera en concert dans le cadre du Festival _Paris Music_ samedi 19 mars au Petit Palais, puis en tournée en France jusqu’à fin mai 2016.** **Et ce soir, il est l’invité de l_’Humeur Vagabonde_ .** **Site officiel de [Bachar Mar-Khalifé](http://bachar-mar-khalife.bandcamp.com/)** **Site officiel du[ Festival Paris Music](http://www.paris-music.com/)**
Bachar Mar Khalife ya balad
Bachar Mar Khalife ya balad © Lee Jeffries-IN Fine
### Les concerts à venir **19 mars** : Petit Palais (solo acoustique) – **_Festival Paris Music_** - 17h - Avenue Winston Churchill, 75008 Paris 8e 23 mars : Toulouse – Salle Nougaro 24 mars : Pau, Centrifugeuse 30 mars : La Rochelle, La Sirène 31 mars : Nanterre – Salle Daniel Fery 2 avril : Massy – CC Paul Baillart 8 avril : Vanves, Théâtre 12 avril : Cully, _Festival Cully Jazz –_ Solo Acoustic **15 avril :** Bourges_,_ **_Printemps de Bourges_** 22 avril : Faches Thumesnil, Les Arcades **10 mai : Gaîté Lyrique, Paris** 18 mai : Biarritz,_Festival Les Beaux Jours_ 21 mai : Bruxelles, Nuits Botaniques 26 mai : Annemasse, Festival Frictions ### Le reportage de Gladys Marivat « Au milieu des corps enchevêtrés et de l’intérieur d’un appartement comme soufflé par une explosion, un homme se dresse, seul comme un rescapé. Accroché à son piano comme à une bouée, il commence à jouer, à chanter. En 2015, Bachar Mar-Khalifé est monté sur scène aux Bouffes du Nord, lors d’un spectacle-concert mis en scène par **Charif Gattas** . Également scénariste et comédien, Charif Gattas a écrit une douzaine de pièces de théâtre en France et au Liban dont _Holiday Inn_ , dédiée aux disparus de la guerre civile libanaise. Je l’ai rencontré chez lui où nous avons parlé de la guerre, du théâtre, de musique et d’amitié. » ### Les archives de l'INA et les extraits sonores **Golshifteh Farahani** Son immense nostalgie pour son pays l’Iran « J’ai retrouvé mon pays en quittant mon pays » Ce que représente l’exil pour elle ARCHIVE INA__ « Culture d’islam » Abdelwahab Meddeb 25.04.2014 _**France Culture**_ ARCHIVE INA__ « L’atelier intérieur » Aurélie Charon 17.03. 2014_**France Culture**_ **Mahmoud Darwich** « L’exil m’a parfois donné ce dont la patrie m’a privé » ARCHIVE INA_**L’Humeur Vagabonde**_ du__ 16.04.2003 __ **Marcel Khalife** Son amour du chant dès son plus jeune âge Sa musique est un pont entre l’Occident et l’Orient ARCHIVE_**Radio Canada**_ _«**Une Heure sur Terre** »_ __ **Yolla Khalife** La musique est le langage de ses fils, Rami et Bachar, pour raconter leur exil ARCHIVE INA - Atelier de Création radiophonique du 21/12/2008 par Hala Al Abdalah _**France Culture**_ ### Programmation musicale avec les titres de l'album_Ya Balad_ **- CD 1** : _Kyrie Eleison_ **- CD 2** : _Ya Balad_ **- CD 3** _: Wolf Pack_ **- CD 4** :_Layla_
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.