[scald=12081:sdl_editor_representation]Pour « Romersholm » et « Maison de poupée » d’Henrik Ibsen au théâtre national de la Colline jusqu’au 16 janvier 2010 Tournée : Rennes 3-7 février Reims : 22-25 février Peut-on continuer à vivre quand nos illusions –qu’elles s’appellent foi religieuse, croyance politique ou même amour- s’effondrent, quand le mensonge est dévoilé à la face de tous, quand le sable sur lequel nous avions bâti notre maison devient mouvant ? Henrik Ibsen, lui que Freud plaçait aux côtés de Shakespeare, Sophocle et Euripide, a mis cette lancinante interrogation au cœur de toutes ses pièces. Plus d’un siècle après la mort du dramaturge norvégien, elles nous parlent toujours aussi directement de nous. Après Peer Gynt, les Revenants et Brand, Stéphane Braunschweig poursuit sa confrontation avec l’œuvre d’Ibsen. Au Théâtre national de la Colline, qu’il dirige désormais après ses années strasbourgeoises, il ouvre sa première saison avec « Romersholm » et « Maison de Poupée » que l’on peut voir séparément ou à la suite jusqu’au 16 janvier prochain, avant Rennes et Reims en février. Deux pièces d’une force et d’une violence incroyables, critique virulente d’une société cynique, machiste, engoncée dans de fausses valeurs qui trouvent un écho évident aujourd’hui.Aurélie Charon : I- Maison de poupée et Rosmersholm d'Ibsen. Rencontre avec les comédiens de Stéphane Braunschweig : Philippe Girard et Claude Duparfait. II- La Ménagerie de Verre de Tennessee Williams. Rencontre avec le metteur en scène Jacques Nichet et les comédiens Agathe Molière et Stéphane Facco La Ménagerie de Verre au Théâtre de la Commune, Aubervilliers. Jusqu'au 6 décembre prochain

programmation musicale

Bebel Gilberto

Sun is shining ### Vanessa Paradis

Il y a ### liens

La Ménagerie de Verre au Théâtre de la Commune

Le théâtre de la Colline

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.