H. Demarquette et B.Engerer au concert de poche
H. Demarquette et B.Engerer au concert de poche © © Anton Soloumkha
Le pianiste Pascal Amoyel est passionné par Liszt, dont il a notamment gravé les Harmonies poétiques et religieuses, une série de pièces composées entre 1833 et 1852, de cette tonalité plus grave et intérieure qu’Amoyel appelle joliment « franciscaine ». Ce Liszt-là, précisément, est souvent ignoré du grand public influencé par son côté rock-star, lui qui, on le sait, déchainait les passions lors de ses concerts. Mais de l’avis des interprètes, à l’inverse de Chopin, Franz Liszt n’est pas toujours un compositeur facile à aimer. Précurseur, dans sa recherche parfois austère, des musiciens du siècle suivant. Brigitte Engerer cultive un compagnonnage ancien avec le pianiste hongrois. Elle y trouve tout ce qui la transporte, elle qui apprécie tant les romantiques : la passion, la mélancolie, le raffinement, l’élévation spirituelle. Cet été encore, sous la pluie et le tonnerre, à La Roque d’Anthéron, qui fêtait son 30è anniversaire, il était à son programme interprété par Boris Berezovsky. Brigitte Engerer, inutile de la présenter tant sa présence vivante et chaleureuse nous l’a rendue comme familière depuis longtemps. Virtuose, bien sûr, couronnée par tous les prix possibles, demandée par les plus grands chefs et les meilleurs orchestres de la planète. Mais jamais aussi proche que dans les récitals qu’elle donne, seule ou avec les musiciens qui sont sa famille de cœur. Elle sera samedi 20 novembre à 19H et 20H30 à la Salle Gaveau, à l’occasion de la folle nuit organisée par Mirare, sa maison de disques qui vient d’éditer son enregistrement de ces Harmonies poétiques et religieuses de Liszt dont elle va nous parler ce soir. ### **reportage** Vinciane Haudebourg Brahms en salle des fêtes, Ravel dans la ferme d'une petite commune, les concerts de poche amènent des grands noms de la musique classique dans des petits lieux, isolés ou défavorisés, et à tout petit prix. La pianiste Brigitte Engerer participe régulièrement à ce projet. Reportage à la maison de quartier des Epinettes, dans la banlieue sensible de Reims, où le violoncelliste Henri Demarquette et le violoniste Philippe Graffin ont donné leur concert de poche. B.Engerer et H.Demarquette en concert de poche le 10 décembre à la salle des fêtes de Wambrechies. ## Les liens [Les concerts de poche](http://www.concertsdepoche.com/index.php?act=acc) [Mirare](http://www.mirare.fr/DisquesMirare/Engerer-Liszt.html)
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.