Comme les Indignés en Europe, les protestataires d’Occupy Wall Street n’ont pas réussi à faire bouger d’un iota la ligne politique de leurs gouvernements. Aux Etats-Unis, comme de ce côté-ci de l’Atlantique, les riches et les banques ont gagné contre les électeurs de base. La désillusion est forte pour tous ceux qui avaient cru qu’après les huit années effrayantes de l’ère Bush, l’Amérique du rêve américain, celle de Roosevelt ou de Kennedy, était de retour. Avec Barack Obama , l’intellectuel aux discours magnifiques, l’ex travailleur social des quartiers pauvres de Chicago, premier président noir à entrer à la Maison Blanche, la planète entiere s’est tout à coup mise à croire que le monde avait changé.

L’espoir était évidemment démesuré . La déception l’est-elle tout autant ? A trois semaines de l’élection présidentielle les électeurs d’Obama en 2008 n’ont pas vraiment le choix. Si l’enthousiasme n’est plus de mise, reste encore la possibilité qu’un deuxième mandat libère le président réélu de ses dettes envers les puissances qui le financent. John MacArthur, directeur du Harper’s Magazine et intellectuel libéral –ce qui signifie d’extrême gauche pour les Américains- publie aux éditions des Arènes, avec une postface originale, l’ensemble des éditoriaux qu’il a consacré à ce président auquel il n’a jamais vraiment cru. « L’illusion Obama » est une charge féroce contre un homme qui n’est, à ses yeux, que le porte-parole des lobbys qui l’ont porté au pouvoir.

Le reportage de Baptiste Etchegaray à San Francisco :

Obama
Obama © Baptiste Etchégaray

Economie en berne, mauvais sondages, déluge de critiques... Y a-t-il encore des pro Obama aux USA ? Reportage au QG de campagne du président à San Francisco, dans le quartier dans le quartier gay du Castro, largement pro-démocrate. Où les militants tentent de convaincre desCastro. Où les militants tentent de convaincre des électeurs peu enthousiastes et de raviver la flamme de 2008...

Obama
Obama © Baptiste Etchégaray

obama
obama © Baptiste Etchégaray

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.