pour son roman J'ai vu un homme - traduit par Mathilde Bach - paru chez Rivages

Owen Sheers - J'ai vu un homme
Owen Sheers - J'ai vu un homme © Rivages / Owen Sheers

Michael Turner habite la maison juste à côté de celle de Josh et Samantha Nelson.

Installé à Hampstead, quartier paisible et cossu de Londres depuis sept mois, cet écrivain célèbre tente de retrouver un sens à sa vie après la mort de sa femme, journaliste, victime d’un tir de drone américain à la frontière pakistano-afghane. Turner et les Nelson sont devenus très amis, se voient sans cesse, et Michael sert au besoin de baby sitter à leurs deux petites filles.

Sans passé en commun, chacun trouve dans cette amitié légère un dérivatif à ses propres blessures.

Le couple Nelson bat de l’aile, Samantha, qui se rêvait photographe, s’ennuie à la maison; Josh, pris dans la tourmente des subprimes, va perdre son emploi chez Lehman Brothers; et Michael, qui ne parvient plus à écrire, observe la vie qui continue autour de lui alors que la sienne est dévastée.

Et, ce jour-là, croyant la maison déserte, il entre chez les Nelson juste pour y récupérer son tournevis….

J’ai vu un homme, paru chez Rivages dans une traduction de Mathilde Bach, commence comme un thriller. Et, la progression de Michael Turner dans la maison, jusqu’au drame prévisible, est rythmée par ses flash backs intimes qui nous racontent sa vie, celle d’un écrivain journaliste qui se nourrit voracement de ses sujets, avant de les oublier une fois le livre écrit.

J’ai vu un homme parle d’ambition, de mensonges, de culpabilité, de solitude et d’impossible rédemption.

Owen Sheers , poète, dramaturge, journaliste et écrivain, signe là un deuxième roman traduit en français, après Résistance , paru en poche en 2011, qui se déroulait dans une Grande Bretagne envahis par les nazis après l’échec du Débarquement de juin 40.

Dans ce livre-ci Sheers a mis beaucoup de ses propres questionnements sur l’écriture, sur ce que la sauvagerie du monde actuel inflige à nos vies, sur la difficulté à reconnaître ses responsabilités quand on ne se voit pas comme un coupable.

Owen Sheers, qui nous arrive directement du Pays de Galles où il est désormais installé avec sa famille, est ce soir l’invité de l’Humeur Vagabonde . Xavier Combes sera notre interprète.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.