pour deux films-DVD : Gare du Nord, sorti en salles en septembre 2013,__ et Géographie humaine , documentaire sur la gare du Nord (en DVD chez BlaqOut le 1er avril 2014)

Claire Simon-Gare du Nord
Claire Simon-Gare du Nord © Sophie Dulac Distribution / Les films d'Ici / Claire Simon

Troisième gare du monde pour le trafic, la Gare du Nord, édifiée entre 1861 et 1865 par le franco-allemand Jacques Hittorff, a été intelligemment rénovée au début des années 2000 par l’architecte Jean Marie Dutilheul qui a permis à la lumière du jour de descendre jusque dans ses entrailles, celles-ci reliées aux quais en surface par des escalators qui s’entrecroisent en laissant le regard s’échapper vers la grande verrière. Plus de 500 000 personnes s’y croisent chaque jour, de tous âges, origines sociales, nationalités, autant de vies, d’histoires, de destins, de récits qui font de ce lieu une place de village à l’échelle planétaire.

Comment ne pas être fasciné par ce condensé de monde moderne, débordant d’énergie, à la fois accueillant et un peu effrayant, lorsque l’on est à la recherche d’histoires d’aujourd’hui à raconter ?

Claire Simon , qui, dans son travail de cinéaste a toujours mêlé la réalité à ses fictions, et filmé ses documentaires comme des fictions, s’est immergée six mois durant, en 2012, dans l’univers trépidant et fantasmagorique de la gare. Ecoutant des bribes de conversations, interrogeant ceux qui acceptaient de raconter, observant les allées et venues des habitués, la vie souterraine des boutiques, elle en a tiré la matière d’un film attachant, intitulé simplement Gare du Nord , sorti l’an dernier sur les écrans avec Nicole Garcia, Reda Kateb, François Damiens et Monia Chokri.

Mais il y a aussi eu un documentaire, passionnant, Géographie Humaine , dont les personnages sont aussi cinématographiques que les acteurs du film.

Les deux sortent ce mois-ci en DVD, accompagné de suppléments qui racontent l’histoire de cette aventure, édité par BlaqOut.

Et Claire Simon est, ce soir, l’invitée de l’Humeur Vagabonde .

Claire Simon-géographie humaine2
Claire Simon-géographie humaine2 © Les films d'ici / Claire Simon

Le reportage de Elsa Daynac

550 000 voyageurs arpentent la gare chaque jour. Ces 550 000 voyageurs laissent des traces dans la gare et sèment des indices quant à leurs identités....Ces indices sont ensuite stockés au service des objets trouvés. Je suis partie à leur rencontre,Et je leur ai posé le questionnaire préparé par Ismaël, le personnage du film Gare du Nord : - Quand j’ai demandé aux objets trouvés : Avez-vous un pass navigo ? 
Tous m’ont répondu «Non » - Quand je leur ai demandé : Est-ce que vous venez tous les jours à la gare du nord ?

Tous m’ont répondu «Oui »- Quand je leur ai demandé : Vous vous sentez en sécurité dans la Gare du Nord ?

Tous m’ont répondu qu’ils se sentaient en sécurité ici, mais qu’ils se sentaient un peu seuls.

Après ils se sont tus, alors je me suis retournée vers des êtres humains.

Sieur Patrick , et sieur Noureddine , les humains travailleurs du service des objets trouvés, au niveau -1 de la gare du nord...

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.