Jean Gureghian est historien, spécialiste de l'Arménie. Bardig Kouyoumdjian est photographe. "Banalité impensable de l'horreur, récits mille fois entendus de la bestialité de l'homme envers l'homme. Ces survivants qui témoignent, juste avant que leur voix s'éteigne pourraient être juifs ou rawandais. Ils sont arméniens et ce sont les Turcs qui ont décidé, un jour, de les éliminer de la surface de la terre. De 1894 à 1922 cette oeuvre de mort radicale a fait environ un million et demi de victimes avec, en 1915 et 1916, une entreprise massive de déportation et d'extermination planifiée par le pouvoir "jeune turc" sans que les puissances occidentales, comme d'ordinaire, ne dépassent la stade de l'admonestation grandiloquente mais dénuée de conséquences. La France, parmi les derniers en Europe, a reconnu comme tel le génocide arménien en 2001. Et pour la première fois, le mois dernier, à l'occasion du 60ème anniversaire du début de l'extermination, le 24 avril 1915, le chef de l'Etat a participé aux cérémonies commémoratives européenne avec une Turquie qui s'obstine toujours à nier le génocide, l'Humeur Vagabonde va, ce soir, revenir sur un passé qui ne passe pas avec deux invités ; Jean Gureghian historien de l'Arménie, rédacteur en chef de la lettre de l'Adl, et Bardig Kouyoumdjian, photographe, qui vient de publier avec Christine Siméone de France Inter un livre magnifique intitulé "Deir-es-Zor" publié chez Actes Sud" K.Evin Les extraits diffusé dans l'émission sont tirés du film édité en DVD chez Arte Video "Le génocide arménien" de Laurence Joudan A lire : Jean Gureghian "Le golgotha de l'Arménie" ed de l'Harmattan Annick Asso "Le cantique des larmes : Paroles de rescapés du génocide" ed Table Ronde Dastakian Anne "100 questions : Le génocide arménien" ed Tournon.

Reportage dans les coulisse de Ayp Fm, radio arménienne d'Alfort Ville : 99.5 Fm www.aypfm.com1

programmation musicale

Bratsch

Yes kou riment tchem guidi ### Tann Tiersen

Kala

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.