Pour son livre Confiteor publié chez Actes Sud

Confiteor / Jaume Cabré / Actes Sud
Confiteor / Jaume Cabré / Actes Sud © Radio France

Adria Ardevol écrit dans l’urgence à la femme qu’il aime et qui est morte depuis des années. Mais il sait bien, lui, l’homme-livre à la culture sans borne, lui qui parle quatorze langues et ressent l’histoire des objets et des manuscrits précieux dès qu’il les touche, que le passé vit toujours dans le présent. Il se souvient de l’enfant étrange qu’il a été, surdoué, solitaire, mal aimé par un père qui le voulait érudit et collectionneur, et sa mère qui le voyait devenir violoniste de concert.

Adria Ardevol écrit donc dans l’urgence car, atteint d’Alzheimer, il sait que son esprit se délite. Et, en même temps que l’histoire de sa vie, il voudrait enfin achever l’essai sur le Mal qui l’obsède depuis toujours. L’inquisition, le franquisme, Auschwitz, ont, pour lui, le même visage. Comment le faire cohabiter avec la Beauté à laquelle il a dédié sa vie ?

Confiteor de l’écrivain catalan Jaume Cabré, qui parait chez Actes Sud dans une superbe traduction d’Edmond Raillard, est le livre qu’il vous faut lire en cette rentrée.

800 pages qui se lisent sans guère reprendre haleine, dans lesquelles l’auteur nous fait passer sans que l’on s’étonne du Vatican dans les années 50 à un monastère perdu en Catalogne au XVè siècle, du Barcelone de la fin de la guerre civile au camp d’Auschwitz-Birkenau.

C’est un violon fabriqué en 1764 à Crémone qui sert de fil rouge à cette histoire qui nous parle de l’obsession de la beauté, de l’avidité des hommes, de leur cruauté toujours semblable, mais aussi d’amitié et d’amour, de la nécessité des livres et de la musique pour continuer à vivre, malgré tout.

Jaume Cabré est, ce soir, l’invité del’Humeur Vagabonde.

Le reportage de Laura El Makki

Visite de l’atelier de lutherie Vatelot-Rampal dans le 8ème arrondissement de Paris, en compagnie du luthier Jonathan Marolle et du violoniste Axel Schacher.

http://www.vatelot-rampal.com/vatelot-rampal.php

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.