pour son premier long métrage de fictionLe géant égoïste , aujourd'hui sur les écrans

Un film France Inter - récompensé "Meilleur film " au Festival des jeunes réalisateurs de St jean de Luz

Clio Barnard - Le géant égoïste
Clio Barnard - Le géant égoïste © Pyramide

A Bradford, dans le Yorkshire, autrefois ville industrielle prospère, la crise a frappé durement les populations les plus pauvres qui ne trouvent plus d’emploi et n’arrivent plus à payer factures et traites. Dans l’un de ces quartiers déshérités, Arbor, 13 ans, sujet à de violentes crises nerveuses, vit avec sa mère et un frère aîné, dealer et délinquant, qui vole régulièrement les médicaments qu’il doit prendre pour pouvoir fréquenter l’école. Avec son meilleur ami, Swifty, ils se bagarrent sans cesse avec les autres garçons et finissent par se faire exclure de l’établissement. Du coup, tous deux ont le champ libre pour aller ramasser dans la ville et ses alentours les objets en métal qu’ils vont revendre au ferrailleur du coin, Kitten, qui les fascine parce qu’il organise des courses de trotteurs illégales. Tandis que Swifty parvient, grâce à un don évident avec les chevaux, à se faire adopter par Kitten, Arbor enrage d’être sans cesse rabroué par cet homme qu’il veut à tout prix séduire. Pour cela, il va accepter d’aller voler pour lui des cables de cuivre sur des chantiers.

Clio Barnard, jeune réalisatrice britannique, avait secoué le public deLa Quinzaine au dernier Festival de Cannes avec son premier long métrage de fiction intituléLe Géant Egoïste . Adaptation contemporaine d’un conte d’Oscar Wilde qui la poursuit depuis l’enfance , dans lequel un Géant interdit l’accès de son merveilleux jardin aux enfants qui rêvent de venir y jouer.

Son film, à la fois d’une grande beauté formelle et d’une noirceur suffocante, a déjà reçu le prix du Meilleur film au Festival des Jeunes Réalisateurs de St Jean de Luz. Les critiques, enthousiastes, comparent Clio Barnard au meilleur Ken Loach, celui deKes et de Sweet Sixteen , qui raconte l’abandon terrifiant dans lequel l’Angleterre, comme les autres pays européens, laissent désormais se débattre une jeunesse sacrifiée au dogme du "moins d’état pour de plus grands profits".Le Géant Egoïste est sorti aujourd’hui sur les écrans français

Clio Barnard est, ce soir, l’invitée del’Humeur Vagabonde

Le reportage de Julien Cernobori

Quelques histoires d'amis racontées par des gens rencontrés par hasard...

Julien Cernobori - photo micro
Julien Cernobori - photo micro © Julien Cernobori / Julien Cernobori

Evénement(s) lié(s)

Le géant égoïste

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.