pour le Chant de la Tamassee traduit par Isabelle Reinharez paru au Seuil

Ron Rash-Le chant de la Tamassee
Ron Rash-Le chant de la Tamassee © Seuil-collection Cadre vert / Ron Rash

Au pied des Appalaches, à la frontière entre la Caroline du Nord et la Caroline du Sud, coule une rivière, la Tamassee, que les étrangers à la région ont tort de croire paisible et inoffensive.

Ruth Kowalski, une petite fille de douze ans, qui s’y était imprudemment aventurée, a été happée par un tourbillon et son corps est resté coincé sous un rocher.

Dévasté par la douleur et la culpabilité, son père, un notable dont les appuis politiques sont puissants, va tout mettre en œuvre pour pouvoir donner une sépulture à Ruth. Les plongeurs ayant échoué, il veut qu’un barrage provisoire soit installé en amont pour détourner le flot.

Mais la Tamassee est protégée par une loi fédérale qui interdit d’en perturber le cours.

Les écologistes locaux, qui craignent que cette suspension de la loi n’éveille les appétits des promoteurs immobiliers, vont s’opposer à cette opération, soutenus par une partie de la population.

Les media vont suivre de près l’affrontement des deux camps.

__

__

Le Chant de la Tamassee, qui vient de paraître aux éditions du Seuil dans une traduction d’Isabelle Reinharez, est paru aux Etats Unis en 2004 et c’était alors le deuxième roman publié par Ron Rash, quatre autres ont suivi depuis, ainsi que des recueils de nouvelles et de poésies.

Né en Caroline du Sud, vivant en Caroline du Nord, il a toujours écrit sur cette région où sa famille est installée depuis la fin du 18è siècle.

Chargé des Etudes Appalachiennes à la Western Carolina University , il défend depuis toujours la culture de cette région où sont nées la Country et le Blue grass, territoire déchiré entre le Nord abolitionniste et le Sud esclavagiste durant la guerre civile.

La nature est toujours le personnage principal de ses livres, imprimant sa marque sur la destinée des hommes, de gré ou de force.

Le chant de la Tamassee se déroule en fait dans le comté d’Oconee, d’où il vient, le long de la Chatooga river, qui a servi de décor au film de John Boorman, Délivrance .

Ron Rash est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde . Xavier Combe sera notre interprète.

Sur l'auteur :

http://www.seuil.com/auteur-15309.htm

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.