pour son film "Ce qu'ils savaient- les alliés face à la Shoah" (2012) - en vente le 4 mars en DVD

Ce qu'ils savaient - les alliés face à la Shoah
Ce qu'ils savaient - les alliés face à la Shoah © radio-france

A l’été 1941 , deux dirigeants au moins des pays adversaires de l’Allemagne nazie ont déjà reçu des informations précises sur la réalité des menaces de mort proférées depuis des années par Hitler contre les juifs . En Union soviétique, envahie le 22 juin par son ex-allié allemand, la Shoah par balles a commencé, les morts se comptent par milliers, puis, dès septembre, par dizaines de milliers. Staline et Churchill ont reçu des comptes-rendus précis. A Moscou, une réunion est organisée par Illya Erhenbourg pour dénoncer un plan d’anéantissement des juifs. A New York, les journaux en yiddish relaieront son appel aux dons. Puis, jusqu’à la fin de la guerre et la découverte des camps d’extermination, quasiment plus aucune information ne filtrera sur la destruction de masse des communautés juives d’Europe occupée. Pourtant témoignages, rapports, puis photos aériennes et appels des résistances intérieures à des bombardements ciblés ont été acheminés aux responsables alliés. Sans aucun résultat.

En 2012 Virginie Linhart a réalisé un film tout en images grâce à l’ouverture, 50 ans après la fin de la guerre, des archives jusque là classées secret-défense à Londres, Washington et Moscou. Avec l’aide de l’historien Henry Rousso , elle a suivi mois après mois, année après année, la progression de la connaissance avérée de ce qu’il se passait dans les pays occupés par les Allemands pour les juifs. A l’écran défilent rapports, documents, témoignages d’époque, photos, ainsi que la macabre comptabilité de l’extermination. Le commentaire, factuel et sans le moindre jugement moral, est dit par Jeanne Balibar et Stanislas Nordey. « Ce qu’ils savaient. Les Alliés face à la Shoah » a été diffusé en octobre 2012 par F3.

Ce film avait fait grand bruit. Le voici désormais disponible en DVD aux éditions Montparnasse. Et Virginie Linhart est, ce soir, l’invitée de l’Humeur Vagabonde.

Le reportage de Mariannick Bellot

En 1992 , un petit groupe d'amis décide de demander au chef de l'Etat de reconnaître officiellement le rôle de l'Etat français dans la déportation des Juifs de France . Ils lancent un appel peu de temps avant le cinquantenaire de la rafle du Vel d'Hiv, sans savoir qu'ils vont déclencher une intense polémique.

Avec Anna Senik, André Senik, et Jean Pierre Le Dantec.

bibliographie :

Anna Senik, "L'histoire mouvementée de la reconnaissance officielle des crimes de Vichy contre les juifs : Autour de la cérémonie de commémoration de la rafle du Vel' d'Hiv ", édition l'Harmattan

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.