La chanteuse Talila est notre invitée ce soir. Pour des générations d'émigrants le yiddish a été la langue interdite, réservée à l'intimité familiale, et dont il fallait éloigner les enfants pour faciliter leut intégration dans leur pays d'accueil. Après guerre, elle devient aussi la langue des morts, celle que l'on n'osait plus utiliser par respect, par effroi, et pour tenter de revivre tout simplement. Seuls quelques entêtés, comme l'écrivain Isaac Bashevis Singer, et les chanteurs et musiciens klezmer, s'obstinaient à nous faire entendre l'incroyable musicalité d'une langue dont on peut dire, aujourd'hui qu'elle réapparaît, qu'elle a vraiment la vie chevillé à l'âme. Grâce soit donc rendue aux chanteurs et aux musiciens qui ont réussi à sortir ces rythmes et ces airs de leur ghetto nostalgie pour les unir, comme cela avait toujours été fait au cours des siècles, aux rythmes et aux airs des pays où ils s'en allaient flâner. Du 20 au 23 octobre, à la Cigale et à la Boule Noire, bvd de Rochechouart à Paris, le festival Klezmopolitan des artistes de tous les continents se retrouveront pour célébrer autant de rencontres inattendues entre le tango, le hip hop, l'élestro-rock, la musique africaine ou judéo-arabe et les différentes musiques juives. Talila, cloturera ce festival dimanche 23 ocotobre à 21h00 en compagnie du cubain Roberto Juan Rodriguez. Album : Yiddish best of www.klezmopolitan.com

Martine Abat assisté à un cours de yiddish, à la Maison de la Culture Yiddish, à la rencontre d'élèves et de leur professeur, Annick Prime-Margulis. La Maison de la Culture Yiddish se trouve 18 rue Saint-Pierre Amelot dans le 11ème arrondissement à Paris ; de nombreux écrivains y sont rçus, on y trouve une bibliothèque, on peut y prendre des cours, faire du théâtre...3

programmation musicale

Talila

Misirlou ### Talila

Bay Mir Bistu Sheyn ### Talila

Zol shoyn di gueule ### Bob Dylan

Knockin on heaven's door ### Talila

Di tsayt fun du karshn ### The Kleyzmatics

A malekh veynt

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.