pour "Modèles", en tournée dans plusieurs villes

Modèles
Modèles © Radio France

Le monde bouge, la société, paraît-il, évolue, mais les petites filles attendent toujours le Prince Charmant et n’aiment rien tant que les tutus de ballerine…C’est dans les gènes ou quoi ? Que l’on soit ex-soixanthuitarde ou ancienne de Notre Dame des Oiseaux, chacune d’entre nous s’est retrouvée un jour, perplexe devant sa gamine suppliant pour avoir une atroce Barbie habillée en pétasse et qu’elle trouve tellement jolie maman. Mais d’où ça vient tout ça ? Qu’aujourd’hui encore nous autres femmes libérées briquions tout dans la maison et empilions les petits plats quand un amoureux annonce sa venue, ça nous dit quoi de nous ? Lisez Duras les filles, « la vie matérielle » par exemple. Il y a quelques réponses intéressantes.

Elles sont cinq. Cinq actrices formidables : Sabrina Baldassara, Laure Calamy, Sonia Floire, Gaelle Haussermann et Marie Nicolle. Sur scène avec elles, un musicien :Vincent Hulot. Pauline Bureau les met en scène dans un spectacle nommé « Modèles », patchwork de récits intimes contés en solo, en duos ou à cinq. Cocasses, graves, burlesques ou terribles, ce sont des histoires vécues, des souvenirs personnels, parfois des interventions signées Bourdieu, Duras ou Despentes. Le tout dresse un tableau sans fioriture et sans misérabilisme, cruel et drôle de ce que c’est qu’être une petite fille, une ado et une femme aujourd’hui. Nous nous y reconnaissons toutes, et même les hommes rigolent ou s’émeuvent dans la salle. Après leur succès au Rond Point en octobre, Modèles est en tournée en France. Pauline Bureau et Marie Nicolle sont, ce soir, les invitées de l’Humeur Vagabonde.

Modèles
Modèles © Radio France

Calendrier:

les 30 et 31 janvier 2013 à Angers (Nouveau théâtre d'Angers, centre dramatique national Pays de la Loire)

le 21 mars à Saint-Quentin (Théâtre Jean Vilar)

le 25 mars à Châtenay-Malabry (Théâtre Firmin Gémier/La Piscine)

les 3 et 5 avril à Béthune (Comédie)

les 9 et 10 avril à Amiens (Le Safran)

Le reportage de Baptiste Etchegaray:

Les lesbiennes ne veulent pas être les grandes oubliées de la loi sur le mariage pour tous ! En cause, la procréation médicalement assistée (PMA) que le gouvernement semble rechigner à ouvrir aux couples de femmes. Un groupe de filles s'est constitué pour porter ce combat, elles se font appeler... "Gouines comme un camion". Avec humour et détermination, elles militent pour plus de visibilité dans l'espace public. Pour elles la PMA n'est pas qu'une affaire de lesbiennes, mais bien une question féministe. Reportage lors de leur "atelier banderole", juste avant la grande manifestation du 16 décembre à Paris.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.