[scald=12343:sdl_editor_representation]Pour « Le sarkozysme sans Sarkozy » aux éditions Grasset Evidemment, penserons certains, c’est un peu facile de repasser, deux ans et demi après, les promesses lancées un soir d’ivresse électorale. Il y a toujours, on le sait bien, un décalage entre le rêve et la réalité. Mais là, le terme « décalage » ne suffit pas. Pouvoir d’achat, plein emploi, culture, écologie des priorités nationales, vraiment ? Quant à la France généreuse et accueillante aux opprimés, chacun peut mesurer, à l’aune d’ Eric Besson et de Brice Hortefeux, fidèles exécuteurs des ordres présidentiels, ce que ces mots voulaient réellement dire. Restent la sécurité et la justice, aujourd’hui au cœur du sarkozysme en mouvement. Serge Portelli est vice président au tribunal de Paris, président de la 12è chambre correctionnelle. Avec d’autres magistrats et des avocats, il est à l’origine des Etats Généraux de la Justice Pénale qui ont lancé, le 14 janvier, un appel pour une justice indépendante en réaction à la réforme annoncée par le chef de l’Etat qui devrait entraîner la suppression du juge d’instruction. Son dernier livre, « le sarkozysme sans Sarkozy » est paru chez Grasset en novembre dernier. Il s’y livre à une analyse féroce mais argumentée du système Sarkozy, qui conduit, écrit-il, à une société basée sur le refus de la complexité et la perte des libertés.Aurélie Charon : Jeunes majeurs sans papiers. Rencontre avec Inès, Coulibali, Madeleine et Yannick. Ils sont jeunes majeurs et sans papiers. Ils se réunissent avec RESF, Réseau Education Sans Frontières, pour témoigner et tenter de faire évoluer la loi... qui refuse les papiers aux jeunes majeurs arrivés après leurs 13 ans en France.

programmation musicale

Sekouba Bambino

It's a man's world ### Gil Scott Heron

Me and the devil ### liens

Campagne RESF pour les jeunes majeurs sans papiers

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.