"Lettre au père" de Franz Kafka, Théâtre de la Bastille jusqu'au 7 avril Lorsque Franz Kafka écrit cette "Lettre au père" en 1919, il est un vieil enfant de 36 ans, rongé par la tuberculose, et il n'osera jamais l'envoyer à son destinataire. Exorcisme personnel ? Véritable missive ? Exercice littéraire destiné à la destruction, comme la plupart de ses écrits ? C'est grâce à son ami et exécuteur testamentaire, Max Brod, qui n'a pas respecté qui n'a pas respecté ses instructions que l'écrivain pragois n'est pas tombé dans le néant. En ce moment, et jusqu'au 7 avril, vous pouvez entendre et voir sur la scène du Théâtre de la Bastille à Paris, "Lettre au père" mise en scène par Thibault de Montalembert. C'est Thierry de Peretti qui donne corps et voix à Kafka sous les lumières cruelles de Jean-Luc Chanonat et les sons angoissants de Nicolas Baby.

Julien Cernobori : "Mon père ce héros". Six garçonnets extraordinaires âgés de cinq à sept ans, Arthur, Antoine, Elie, Eliot, Benjamin et Aliosha, décrivent leur papa au micro.

programmation musicale

Terez Montcalm

Parce que y'a toi... ### Anja Garbarek

The last Trick ### Eric Truffaz Quartet et Ed Harcourt

Nobody puts baby in the corner

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.