[scald=10935:sdl_editor_representation]Mardi 20 janvier Siri Hustvedt « Elégie pour un Américain » Actes Sud (en mai 2008) Qui mieux qu’un écrivain peut juger des subtilités de l’écriture d’un autre écrivain? Paul Auster, admiratif, relève avec raison l’une des qualités des romans de Siri Hustvedt : parvenir à nous faire entrer dans la tête de ses personnages et nous faire entendre leurs non-dits, réussir, à petites touches, à nous faire voir leur univers, comme un peintre esquisse l’arrière plan qui va donner la profondeur au sujet. En mai dernier Siri Hustvedt a publié en France chez Actes Sud « Elégie pour un Américain », cinq ans après « Tout ce que j’aimais ». Deux romans exceptionnels qui m’ont donné envie de parler avec leur auteur. Aujourd’hui, nul n’en ignore, le 44è président des Etats-Unis est entré en fonctions. Siri Hustvedt, comme la quasi-totalité des écrivains, des intellectuels et des artistes américains avait soutenu sa candidature. En mars dernier, lorsqu’il avait prononcé, en riposte aux attaques des républicains, un magnifique discours sur la race et la nation américaine, elle avait salué le retour d’une langue riche et subtile dans la politique des Etats-Unis, après huit années de crétinisme bushiste. Ce texte est actuellement porté sur une scène de théâtre à Paris. Il faut aller l’entendre pour comprendre quel est l’homme qui vient d’entrer à la Maison Blanche. De cela aussi nous parlerons ce soir avec Siri Hustvedt dans cette Humeur Vagabonde.Aurélie Charon : Le metteur en scène José Pliya a décidé de porter au théâtre le discours de Barack Obama "De la race en Amérique" prononcé le 18 mars 2008. (Editions Grasset, traduction François Clémenceau) Rencontre avec José Pliya et le comédien Vincent Byrd Le Sage. Lavoir Moderne Parisien. Les dimanche et lundi jusqu'au 23 février.

programmation musicale

Joni Mitchell

Big Yellow taxi ### Antony and the Johnsons

Epilepsy is dancing ### liens

Lavoir Moderne Parisien

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.