[scald=10087:sdl_editor_representation]Eran Riklis s'est fait connaitre en France en 2005 avec la sortie de son cinquième long métrage, "la Fiancée syrienne", un film qui rencontra un vrai succès. L'histoire ubuesque d'un de ces mariages entre familles druzes séparées depuis l'annexion du Golan par Israël en 1967 et la non reconnaissance de cet état de fait par la Syrie, les druzes vivant sous administration israëlienne étant dotés d'une nationalité dite "indeterminée". Déjà, dans ce film, Hiam Habbass, française née en Palestine, crevait l'écran dans le rôle de la soeur ainée de cette fiancée syrienne. Mercredi prochain sort sur les écrans un autre film d'Eran Riklis, "les citronniers" dans lequel Hiam Abbass incarne Salma, une paysanne palestinienne vivant en bordure de la ligne verte sur laquelle Israël construit le mur de séparation. Veuve, elle exploite avec l'aide d'un vieil homme qui l'a vue naître un verger de citronnier qui, pour son malheur, se retrouve sous la fenêtre de la nouvelle maison du ministre israëlien de la Défense. Susceptible d'abriter d'éventuels terroristes, le jardin d'Eden devra etre rasé. Une décision que Salma, révoltée, ira combattre jusque devant la Cour Suprême. Hiam Abbass est, ce soir, l'invitée de l'Humeur vagabonde.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.