photo2
photo2 © Radio France
Pour « Les braves » trois portraits d’Alain Cavalier Collections particulières/Documentaire sur Grand Ecran Ils se nomment, dans l’ordre, Michel Alliot, Raymond Lévy, Jean Widhoff. Les deux premiers, aujourd’hui très âgés, ont été arrêtés vers la fin de la guerre pour faits de résistance et déportés vers l’Allemagne. Ils se sont, l’un comme l’autre, évadés du train avec des camarades. Le troisième, plus jeune, ne se remet pas, lui, de la sale guerre d’Algérie qui lui a fait regarder en face l’ignominie humaine. Tous trois se sont comportés en hommes courageux lorsqu’il leur a fallu décider de se soumettre ou de dire non. Ils l’ont payé cash. Tous trois en ont tiré ce que l’on pourrait appeler une philosophie de l’existence. Tous trois sont ce que l’on peut appeler des Braves. C’est d’ailleurs le nom que leur donne Alain Cavalier, qui leur a demandé, en 2008, de raconter, face à sa caméra, une histoire qui résume leur engagement. Ces trois courts métrages sortent aujourd’hui en DVD édités par Documentaire sur Grand Ecran dans ses Collections particulières. Cavalier qui, on le sait, tourne depuis 1996 en numérique, atteint là à l’épure absolue de son métier : pas de questions, pas de montage, pas d’effet particulier. Un homme livre sa vérité, simplement, avec ses mots, ses hésitations, ses silences, à un autre qui la reçoit et c’est le léger tremblement de l’image qui, parfois, révèle son trouble. Alain Cavalier dit qu’il aimerait recueillir d’autres témoignages de cette sorte, pour que cette mémoire demeure. Il est venu ce soir nous en parler, alors que nous avons appris, il y a quelques jours, que son prochain film, « Pater », tourné avec le seul Vincent Lindon, a été sélectionné au prochain Festival de Cannes. ### **reportage** Thibault de Châteauvieux est un jeune documentariste de 25 ans, très influencé par le cinéma instrospectif d'Alain Cavalier. Comme son "maître", il aime filmer ses proches, convaincu que les meilleures histoires à raconter se trouvent là, tout près de lui. Il est devenu ami avec Cavalier, qui le filme régulièrement, l'air de rien, comme sur son dernier film, "Pater", sélectionné en compétition officielle au prochain festival de Cannes. Rencontre avec un jeune homme joyeux, peut-être le fils spirituel de Cavalier, qui sait.. Par Baptiste Etchegaray ## Les liens [Site de Thibault de Châteauvieux](http://www.thibaultdechateauvieux.com/)
Les références
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.