Pour l'exposition Giacometti & Maeght à la Fondation Maeght à Saint Paul de Vence du 27 juin au 31 octobre Son visage ressemblait à celui de ses personnages sculptés : raviné, torturé, creusé de rides profondes, avec des yeux brûlant d’une force inouïe au fond d’orbites ouvertes comme des blessures. Alberto Giacometti, dessinateur, peintre et sculpteur, est sans doute l’artiste du XXè siècle qui touche le plus large public tant sa sensibilité trouve d’échos en chacun. Toujours insatisfait, cherchant sans cesse, jusqu’à l’épuisement, à atteindre l’inatteignable, il a connu le succès de son vivant, mais sans jamais s’intéresser à la notoriété ni au confort. Libre, bohème et anarchiste, disait de lui son marchand et ami Aimé Maeght. « Giacometti & Maeght » 1946-1966, est justement le titre d’une formidable exposition qui va s’ouvrir le 27 juin à la Fondation Maeght à Saint Paul de Vence, et qui durera jusqu’au 31 octobre. Réalisée par Isabelle, l’une des petites filles d’Aimé, elle rassemblera 170 œuvres, certaines jamais montrées au public, et dont la plus grande partie vient de la famille et de la Fondation. Ni rétrospective, ni chronologique, cette exposition montrera les différentes facettes de l’œuvre, ses moments forts et ses obsessions, le tout sous l’angle de l’ amitié confiante qui lia l’artiste à son marchand de leur rencontre en 1946, à la mort de Giacometti en 1966. Pour nous en parler ce soir, en ces derniers jours de l’Humeur Vagabonde, Yoyo Maeght, petite fille d’Aimé, directrice des éditions Maeght, sera notre invitée.

programmation musicale

Sarah Vaughan

Black Coffee ### Harper Simon

Wishes and stars ### liens

La fondation Maeght

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.