Beaudelaire, critique d'art ne cesse d'écrire sur Ingres, tantôt pour le critiquer férocement, notamment pour sa pédanterie outrée, tantôt pour l'encenser. Comme beaucoup d'autres, le poète semble déconcerté par ce qu'il appellera "le mélange singulier de qualités contraires" qu'il relève dans les oeuvres de celui qui est devenu, sur la fin de sa vie, une gloire nationale. "Bizarre" finit-il pas écrire. Bizarre en effet, ces immenses toiles d'un académisme accablant mais que, toujours, quelque détail étrange habite. Bizarres aussi ces portraits admirables des ses riches clients où le regard, la forme de la tête, le modelé des mains, une pose improbable nous raconte soudain une autre histoire. Jean-Pierre Cuzin, conservateur général du patrimoine et adloint au Directeur général de l'Institut national d'histoire de l'art, et Dimitri Salmon, collaborateur scientifique au Département des peintures du Louvre, qui publient "Ingres, regards croisés" coédité par Mengès et la Réunio des Musées Nationaux. Le catalogue de l'exposition Ingres est édité chez Gallimard. Dimitri Salmon publie aussi une étude consacrée à la Grande Odalisque, Musée du Louvre éditions. Exposition "Ingres"

3rencontre avce les visiteurs de l'exposition "Ingres 1780 - 1867" en ce moment au musée du Louvre, jusqu'au 27 avril. A noter plusieurs noctures au cours de la semaine : les mercredi, vendredi et samedi, l'exposition est ouvertes de 9h00 à 22h00. Lundi, jeudi et dimanche de 9h00 à 18h00.

programmation musicale

Thomas Fersen

Ma rêveuse ### Sylvain Vanot

Il fait soleil ### Portishead

Sour Times

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.