Sur la quatrième de couverture du petit livre, jaquette blanche légèrement striée, élégante et sobre graphie bleue des éditions POL, on peut lire ces quelques lignes : « un prévenu attend une décision de justice. Une femme juge perd sa bague et le sommeil. Sa fille apprend à tailler le marbre dans un atelier à Carrare. Un berger parle au téléphone en dialecte. Un enfant rêve assis sur un muret au soleil. Ils partagent un même temps minéral. » Rien n’est dit, mais tout est là. Dans ces fenêtres qui, doucement, s’ouvrent dans notre rêverie, et nous révèlent un paysage, des silhouettes dont nous allons dessiner les contours et bâtir l’histoire.

Carrare
Carrare © POL

Celia Houdart est une inexorable magicienne des mots. Après « les merveilles du mondes » en 2007, « Le Patron » en 2009, elle publie son 3è roman chez POL intitulé « Carrare ». Même brièveté dans le récit, même immensité livrée à notre imaginaire dans la description à la fois lointaine et minutieuse de ces moments de vies qui, soudain, se touchent, se frôlent, et s’en trouvent durablement modifiées. Pas de pourquoi, jamais. Juste des comment, imperceptibles bifurcations de trajectoires qui décident de la vie ou de la mort, de l’amitié ou de l’amour, de l’indifférence ou de l’engagement. Le bruit du monde dans un battement d’aile de papillon.

Le reportage de Judith Soussan :

Visite de l’exposition « UR », de Cyprien Gaillard.

Etoile montante de la scène artistique contemporaine, Cyprien Gaillard s’est fait remarquer avec des œuvres dans lesquelles se déploie à chaque fois une réflexion sur les ruines anciennes ou récentes, la présence du passé, la destruction, les paysages contemporains, la métamorphose des architectures urbaines, les lieux à l’abandon ou en transformation ; une œuvre multiforme qui utilise la vidéo, la photographie, des installations, des happenings, qui procède souvent par déplacements symboliques, par mise en contraste ou en parallèle d’éléments appartenant à des univers différents, par collision en somme.

Visite avec Frédéric Bugada, co-fondateur de la galerie Bugada & Cargnel qui accompagne l’artiste depuis plusieurs années, et sa discrète directrice Virginie Barbier.

L’exposition « UR » se tient à l’Espace 315 du Centre Georges Pompidou, à Paris, jusqu’au 9 janvier 2012.

L'exposition Cyprien Gaillard au Centre Pompidou:

http://www.centrepompidou.fr/Pompidou/Manifs.nsf/AllExpositions/6CD93BD7B510CA41C12578240034D00C?OpenDocument&sessionM=&L=1&form=Actualite

La Galerie Bugada & Cargnel :

http://bugadacargnel.com/

cyprien gaillard
cyprien gaillard © courtesy Galerie Bugada & Cargnel

La programmation musicale :

- Tom Waits, Back in the crowd

- Alain Souchon, Somerset Maughan

- Emilie Simon, Mon chevalier

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.