photo2
photo2 © Radio France

Sortie aujourd’hui de son dernier film « Another Year » avec Jim Broadbent, Lesley Manville, Ruth Sheen Mike Leigh a une méthode bien à lui pour réaliser un film.

Il ne donne à ses acteurs ni scénario détaillé, ni dialogues. Il trace les grandes lignes de l’histoire qu’il a en tête, puis il les place dans les endroits qu’il a choisis et travaille avec eux à la construction de leurs personnages, à leurs gestes, leurs paroles, leurs rapports entre eux. Cela peut prendre quelques mois. Et lorsque chacun est à l’aise dans sa nouvelle identité, le tournage peut commencer.

C’est, en plus de son formidable talent pour faire du cinéma avec les choses de la vie et des acteurs pleins de grâce, sans doute grâce à cette étonnante méthode que Mike Leigh nous offre depuis bientôt trente ans des films aussi miraculeux.

En 1996, Secrets et Mensonges avait reçu la Palme d’Or, et une multitude d’autres prix prestigieux à travers le monde. Depuis, le public français est devenu familier de ces films pleins d’humour et de tendresse, qui nous font porter un autre regard sur la vie quotidienne. « Another Year », le dernier Mike Leigh, est sorti aujourd’hui sur nos écrans. Découpé en quatre saisons, il nous fait vivre une année de la vie de Gerri, une thérapeute d’entreprise, et Tom, un géologue, qui abordent la soixantaine après trente années d’un mariage heureux. Ils habitent une charmante maison, cultivent un potager en banlieue, cuisinent des petits plats, et tentent de prendre soin de leurs amis déprimés, isolés, qui boivent un peu trop et se plaignent sans cesse. Tom et Gerri ou l’exception heureuse qui confirme le malheur des autres ? Another Year est un film merveilleux, interprété par des acteurs exceptionnels et qui nous touche d’autant plus que ce n’est pas toujours aux heureux de l’histoire que l’on s’identifie…Mike Leigh est, ce soir, dans l’Humeur Vagabonde, et c’est Harold Manning qui traduit ses propos.

reportage

Judith Soussan : Les années qui passent, ce qu’elles font à un homme, ce qu’elles font de lui. Pour en parler, deux voix parallèles, entrelacées, qui parfois se croisent, se font écho ou s’entrechoquent. Celle d’abord de Bernard, jeune retraité qui vit, dit-il, « comme un étudiant attardé », partageant son temps entre l’astronomie et le jazz, et cultive le goût de vivre dans l’instant. Celle de Robert, qui à bientôt 78 ans se consacre à son intense engagement associatif, sa famille et son jardin – emploi du temps qui cohabite avec une lancinante inquiétude. Merci à Bernard et Robert pour leur confiance et leur générosité.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.