Aujourd'hui c'est parfois devant les tribunaux que la liberté de penser, d'écrire, de seiiner, de rire et de faire rire se délimite. Et ces limites nous semblent de plus en plus étroites. Aussi, en ce jour dédié aux archives sur France Inter, notre humeur a eu envie de s'en aller vagabonder du côté d'un autre tribunal, celui des flagrants délires de notre bon camarade Claude Villers. Créé en septembre 1980 sous la giscardie qui s'ignorait finissante, supprimé en juin 1983 alros que la miterrandie connaissait ses premiers revers, le président Villers, le procureur Desproges et l'avocat Rego nous démontraient chaque matin, et avec quel talent, que l'on peut rire de tout, y compris des politiques, mais pas avec n'importe qui.

programmation musicale

Coluche

Misère

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.