pour son album Astor Piazzolla-Cierra tus Ojos chez Sony Music

Daniel Mille-Astor Piazzolla -Cierra tus Ojos
Daniel Mille-Astor Piazzolla -Cierra tus Ojos © Sony Music
Parmi les nombreux artistes que Pierre Barouh, fondateur du label Saravah, a aidé à percer, il y a **Daniel Mille** , l’accordéoniste qu’il a entendu un soir de 1993 jouer de son instrument attrape-cœurs dans les rues de Tulle. _Sur les quais_ , son premier album, sortira la même année, et le deuxième, _Les Heures Tranquilles,_ deux ans plus tard, recevra le Django d’Or du meilleur espoir. Grâces soient rendues à Pierre Barouh car, depuis, Daniel Mille n’a cessé de nous accompagner et nous est même devenu nécessaire à chaque fois que notre âme défaillante réclame un peu de consolation. Car sa musique, si déchirante parfois, nostalgique, envoûtante, pleine de fantômes et de paysages, qui laisse leur place aux mots, qu’ils soient prononcés ou pas, nous permet de nous sentir un peu plus humains. D’ailleurs, depuis le 7 janvier, l’avez-vous noté, notre besoin de musique, de chansons, est devenu insatiable. Et la phrase célèbre « la musique commence là où s’arrêtent les mots » a vraiment pris tout son sens. Aussi je ne saurais trop vous recommander de vous offrir, car ce sera un vrai cadeau je vous le promets, le dernier album de Daniel Mille, paru en novembre chez Sony Music. __ _**Cierra tus ojos**_ est la reprise de onze titres d’Astor Piazzola, certains célébrissimes comme Libertango , mais la plupart sont des œuvres plus atmosphériques, plus jazz que tango, qui, ici, s’étirent avec sensualité, dans une sorte d’apesanteur irréelle. Aux côtés de Daniel Mille, trois violoncellistes magnifiques, Grégoire Korniluk, Paul Colomb et Frédéric Deville, et la contrebasse jazzy de Diego Imbert. **Daniel Mille est, ce soir, l’invité de l_’Humeur Vagabonde_ . Alors : fermez les yeux et écoutez** ### **Le reportage de Vinciane Laumonier** **_Les Saisons,_** spectacle musical avec **Marianne Piketty** et**Irène Jacob** au théâtre du Ranelagh, Paris. Ce spectacle associe les _Quatre saisons_ de Vivaldi et Piazzolla autour de l'histoire d'une jeune fille perdue dans les forets d'Europe de l'Est et un jeune garçon vivant dans les rues de Buenos Aires. Marianne Piketty s'élance avec fougue dans ce répertoire accompagnée par les musiciens du_Concert Idéal_ , tandis qu'Irène Jacob narre l'histoire et que le peintre Laurent Corvaisier la traduit sur sa toile en direct. Rencontre avec la troupe des Saisons.
Laurent Corvaisier
Laurent Corvaisier © Laurent Corvaisier
**Dessins de Laurent Corvaisier** Du 21 janvier au 22 Février au théâtre de Ranelagh [http://www.theatre-ranelagh.com/fr/saison-2014-2015/theatre/les-saisons-vivaldi-piazzolla](http://www.theatre-ranelagh.com/fr/saison-2014-2015/theatre/les-saisons-vivaldi-piazzolla) ### Les archives de l'INA et les extraits sonores diffusés ce soir ***Accroche** **Pierre Barouh : son amour pour l’accordéon** **Mix de 3 archives INA :** _« Le pont des artistes » Isabelle Dhordain 04.07.1992 France Inter_ _« Accordéon sans frontière » 7.06.1997 France Bleue_ _« Nuits magnétiques » 02.10.1992 Colette Fellous France culture_ ***Astor Piazzolla** je suis l’unique bandonéoniste de New York, c’est pourquoi j’ai travaillé avec Carlos Gardel A 17 ans à Buenos Aires, on m’appelle « Astor le fou » car je joue du Bach, du jazz… J’ai beaucoup d’imitateurs, mais je suis unique ! **2 Archives INA :** « Opus » 09.01.1988 -Eve GRILIQUEZ France Culture _Inter actualités Yves Mourousi 30.06.1974 France Inter_ ### La programmation musicale autour de Daniel Mille et Astor Piazzola - _Oblivion_ - Daniel Mille / Astor _Piazzola - Cierra tus ojos_ -_Anos de soledad_ - Astor Piazolla / Gerry Mulligan - _Llueve sobre Santiago_ - Daniel Mille / _Astor Piazzola - Cierra tus ojos_ - _Los pajaros perdidos -_ Daniel Mille / _Astor Piazzola - Cierra tus ojos_ _- Milonga para tres -_ Daniel Mille / _Astor Piazzola - Cierra tus ojos_
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.