[scald=13063:sdl_editor_representation]Marie-Pierre Gracedieu, directrice de la collection La Cosmopolite chez Stock Rappelons-nous que résister et penser c’est la même chose, que les livres sont nos meilleurs amis, et qu’il ne faut jamais, jamais, dévier de ce que nous savons juste et nécessaire au nom des convenances, des frilosités et de la désespérance. Virginia Woolf dont, en ces temps de vulgarité triomphante, de cynisme arrogant et de destruction de nos âmes, il est plus que jamais recommandé de lire le Journal, la promenade au phare, Mrs Dalloway, Une Chambre à soi… Et le rose lui va si bien à notre chère et grande Virginia. Le rose pâle et poudré de La Cosmopolite, la collection dédiée aux auteurs étrangers qui fête si gracieusement ses cent printemps chez Stock. Depuis quatre ans en effet, la belle au Bois Dormant s’est réveillée, plus fraîche que jamais grâce aux soins avisés de sa nouvelle marraine. Cette bonne fée a tout juste 34 ans et a dû passer par la case école de commerce avant de donner libre cours à sa passion des livres. Grâce à elle Jorge Amado, le brésilien, est de nouveau disponible, Carson Mc Cullers revient préfacé par un jeune écrivain, Virginia Woolf bénéficie d’une traduction dépoussiérée, et, enfin, des auteurs contemporains, venus d’Europe du Nord ou de l’Est, d’Amérique Latine, des Antilles ou de l’Espagne, prennent place sous la couverture rose aux côtés des grands anciens. Marie-Pierre Gracedieu, qui nous offre le meilleur du monde, est, ce soir, l’invitée de l’Humeur Vagabonde.Aurélie Charon : Marie-Pierre Gracedieu a demandé à des auteurs contemporains de préfacer leurs aînés : rencontre avec Arnaud Catherine, pour "Frankie Addams" de Carson McCullers, et Agnès Desarthe pour le "Journal intégral" de Virginia Woolf, aux éditions la Cosmopolite.

programmation musicale

Jacques Higelin

Coup de foudre ### Cocorosie

Lemonade ### liens

La Cosmopolite, Stock

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.