13 mai 1958, tandis qu'à Paris une IVème république déconsidérée s'englue dans des jeux d'appareils stériles, Alger s'apprête à changer le cours del'histoire: l'alliance est faîte entre activistes de l'Algérie française, officiers enivrés par leur victoire sanglante contre le terrorisme au cours d'une bataille d'Alger qui leur a mis tout pouvoir en main et conspirateurs gaullistes qui veulent ramenerleur chef aux affaires. La prise du gouvernement général et la formation d'un comité de salut public doivent leur permettre de dicter leurs volontés à Paris et d'y installer un pouvoir qui leur convienne enfin. Journée historique ou journée de dupes? L'un n'exclut pas l'autre sans doute... Michel Winock revisite pour nous cette journée du 13 mai 1958. Son livre "L'Agonie de la IVème République : 13 mai 1958" est paru chez Gallimard.

1Rencontre de Lucien Neuwirth, compagnon de la Libération, ancien député UNR de Saint Etienne, à qui on doit la loi de 67 sur la contraception En 1958, il était lieutenant de réserve en Algérie, et faisait partie avec Léon Delbecque des Gaullistes envoyés à Alger, il était le porte parole du Comité de Salut public formé à la suite du 13 mai. Un des derniers témoins vivants de cette époque, retour sur ces évènements.

programmation musicale

Emilie Loizeau

L'autre bout du monde ### Charles Trenet

La folle complainte ### Sting

If I ever lose my faith in you

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.